Bienvenue sur Africanews

Merci de choisir votre version

Regarder en direct

This is Culture

this-is-culture

La dure vie des femmes peintres au Congo

La dure vie des femmes peintres au Congo

Congo

Elles sont des milliers de femmes exerçant un métier artistique en Afrique. Une passion avant tout, mais qui comporte aussi son lot de difficultés.

Pour Francesca, c’est bientôt le grand jour.

À l’occasion du mois de la femme, elle, ainsi que d’autres peintres féminines, vont exposer leurs tableaux dans cette galerie du centre-ville de Pointe-Noire au Congo. Un événement que la jeune femme attend avec impatience.

En tant que femmes, on est beaucoup plus minimisées. On ne nous accorde pas beaucoup d'importance, on se dit qu'on ne peut pas faire plus que les hommes. Qu'on ne peut pas faire comme eux

Et comme c’est sa première fois, les derniers conseils lui sont prodigués par Ledy, une autre femme peintre qui a plus d’expérience dans le domaine. “Cette exposition va permettre non seulement de faire vivre les artistes plasticiennes, mais également de promouvoir le talent de ces artistes là, tant sur le plan national qu’international”, explique Ledy.

En temps normal, c’est sur un terrain vague que Francesca et d’autres femmes peintres travaillent, et exposent leurs tableaux. Un métier passionnant mais difficile.

“En tant que femme, on est beaucoup plus minimisées. On ne nous accorde pas beaucoup d’importance, on se dit qu’on ne peut pas faire plus que les hommes. Qu’on ne peut pas faire comme eux”, déplore Francesca.

Et pour cette mère célibataire, pas facile de s’organiser avec un enfant en bas-âge. “Je fais avec, parce qu’il n’a que moi, à la maison, nous ne sommes que tous les deux”.

Mais Francesca n’est pas seule. Ici, elle peut partager son expérience avec les autres femmes peintres, sous le regard bienveillant des artistes masculins. Florence est peintre et sculptrice, et rappelle l’importance de s’unir pour les femmes artistes.
“Si on veut aller, nous femmes, de l’avant avec l’art il faut surtout travailler en association. Il n’y a pas que les hommes qui peuvent faire ce métier-là, les femmes aussi peuvent le faire. Quand on parle du développement d’une nation, cela ne concerne pas seulement les hommes, mais aussi les femmes. Donc nous ce que nous faisons là, on le fait pour vendre, pour qu’on puisse se prendre en charge nous-mêmes. Parce qu’on veut nous aussi rapporter quelque chose dans nos foyers.”

Comme Francesca, Lady ou Florence, elles sont des milliers de femmes artistes à travers l’Afrique.

Des milliers à subir une double peine : être artiste dans un domaine dominé par les hommes et évoluer dans des sociétés ou le métier d’artiste est dévalorisé.

Mais qu’importe, chaque jour, c’est ensemble qu’elles tentent de s’imposer et de faire évoluer les mentalités, et pas seulement le 8 mars.

Voir plus