Bienvenue sur Africanews

Merci de choisir votre version

Regarder en direct

Infos

news

Burkina Faso : interdiction de circuler la nuit à la frontière avec le Mali

Burkina Faso : interdiction de circuler la nuit à la frontière avec le Mali

Burkina Faso

Désormais, il est interdit de circuler la nuit à la frontière avec le Mali. En cause, les différentes attaques jihadistes récentes dans le nord du pays.

« La circulation des véhicules à quatre roues, des motos à deux roues, des tricycles (triporteurs) et des vélos est formellement interdite tous les jours de 17h00 à 6h00 du matin dans la bande frontalière comprise entre la frontière du Mali au nord et la ligne délimitée par les localités suivantes : Baraboulé, Nassoumbou, Koutoukou, Déou, Oursy, Markoye », a indiqué le gouverneur de la zone, le colonel Hyacinthe Yoda.

En décembre 12 personnes ont perdu la vie dans la localité de Nassoumbou après une attaque terroriste revendiquée par le groupe Ansarul Islam.

Le gouvernement burkinabè ne voudrait pas se laisser surprendre par une autre attaque. Alors, seules ambulances munies de laissez-passer pourront circuler.

« C’est vrai que cette décision nous a créée des désagréments, la population vivant de fait un couvre-feu, mais on s’y plie, car c’est peut-être le prix à payer pour venir à bout’‘ des attaques, a dit un habitant de Nassoumbou à l’AFP sous couvert de l’anonymat.

Selon plusieurs témoins sur place, la population vit dans une tension permanente, car les jihadistes ont déjà tué certains habitants qui collaborent avec les autorités.

Le nord du Burkina Faso, frontalier du Mali et du Niger, est le théâtre d’attaques jihadistes depuis le premier trimestre 2015. Les assaillants utilisent des motos pour se rendre dans cette région.

Voir plus