Bienvenue sur Africanews

Merci de choisir votre version

Regarder en direct

Infos

news

Gambie : manifestation après l'agression d'un journaliste

Gambie : manifestation après l'agression d'un journaliste

Gambie

Au cours du dernier week-end, un journaliste de la presse gambienne a été agressé à Banjul. Le Syndicat de la presse gambienne (GPU) a protesté ce mardi.

C’est au cours d’une conférence de presse, à laquelle participaient le ministre des Affaires étrangères, Ousainou Darboe et celui de l’Intérieur, Mai Fatty que le journaliste aurait été pris à partie par des partisans supposés d’Adama Barrow.

Selon des sources concordantes, le journaliste a subi ce sort, car il a posé une question qui n’a pas été appréciée par les militants du pouvoir. Voulant savoir si éventuellement la coalition formée autour du président Barrow s‘éclaterait pendant les élections législatives, le journaliste a été frappé puis sorti de la salle par un groupe de militants.

« L’attaque contre le journaliste Kebba Jeffang du journal Foroyaa est une attaque contre la liberté d’expression, en particulier la liberté des médias », a déclaré à l’AFP le secrétaire général de GPU, Saikou Jammeh. « Cet acte barbare et illégal n’a pas sa place dans une société démocratique. Nous le condamnons et appelons les responsables des partis politiques dont les militants ont agressé le journaliste à prendre les mesures appropriées pour régler cette question ».

Plusieurs interpellations sont allés à l’endroit du président, Adama Barrow, afin qu’il ne reproduise pas les travers de son prédécesseur.

M. Jammeh a dirigé la Gambie pendant 22 ans. Son régime a été critiqué par des ONG et diplomates pour ses atteintes aux droits de l’Homme. Plusieurs hommes de médias ont été emprisonnés, contraints à l’exil ou ont disparu durant son règne.

Voir plus