Bienvenue sur Africanews

Merci de choisir votre version

Regarder en direct

Infos

news

Les organisations humanitaires pour plus de réactivité au Soudan du Sud

Les organisations humanitaires pour plus de réactivité au Soudan du Sud

Sud-Soudan

Les organisations humanitaires sonnent la grande mobilisation pour voler au secours de plusieurs millions de déplacés du Soudan du Sud, en proie à une famine inquiétante.

Une semaine seulement après les mises en garde de l’ONU sur la préoccupante situation alimentaire au Soudan du Sud, les organisations humanitaires restent sur le qui-vive pour venir à la rescousse de quelque 5,5 millions de personnes, avec une présence plus accrue sur le terrain. « Nous y irons tous les quatre à six semaines, beaucoup plus souvent que jamais, mais nous allons non seulement fournir de l’aide alimentaire et nutritionnelle, nous allons y aller avec d’autres organismes pour nous assurer d’avoir une approche intégrée », rassure, en effet, Joyce Luma, représentante du directeur du programme alimentaire mondial.

Les organismes humanitaires s’attendent à un travail colossal du fait l’ampleur de cette crise humanitaire provoquée la guerre qui oppose l’armée régulière fidèle au président Salva Kiir aux rebelles de Riek Machar, actuellement en fuite. Les combats qui opposent les deux camps ont contraint les agriculteurs à fuir leurs villages et leurs terres. Cantonnés dans des camps, ils vivent dans une situation précaire et dans la misère la plus totale. « Actuellement, nous n’avons pas de nourriture et toute la famille dépend du nénuphar et du palmier-dattier », regrette Nyatuay Gai Joak, une déplacée.

Actuellement, nous n'avons pas de nourriture et toute la famille dépend du nénuphar et du palmier-dattier.

Plus de 30 000 personnes en fuite au Soudan du Sud

Comme cette mère de famille de neuf enfants, cinq garçons et quatre filles, 40 % de la population du Soudan du Sud dépendent aujourd’hui de l’aide internationale. Selon le Haut Commissariat des Nations-Unies pour les réfugiés, plus de 30 000 personnes ont fui vers le Soudan voisin au cours des deux derniers mois. Un nombre qui devrait augmenter dans les mois à venir.

Voir plus