Bienvenue sur Africanews

Merci de choisir votre version

Regarder en direct

Infos

news

Mali : au moins un mort dans l'explosion d'une mine au passage d'un bus

Mali : au moins un mort dans l'explosion d'une mine au passage d'un bus

Mali

L’explosion d’une mine au passage d’un bus de civils a fait au moins un mort et 14 blessés dans la région de Gossi, au sud-ouest de Gao.

Une situation qui a mobilisé toutes les forces de maintien de la paix dans la région en collaboration avec l’armée malienne. La Minusma et la force Barkhane se sont déployées sur les lieux de l’explosion.

Selon RFI, ‘‘les blessés sont (…) soignés à Gao, neuf ont été stabilisés, mais cinq autres soignés à l’hôpital militaire de Barkhane sont toujours dans un état grave et leur pronostic vital est engagé’‘.

Selon plusieurs témoins, c’est à 6h du matin dimanche 19 février que le bus de la compagnie Nour Transport a sauté sur la mine sur l’axe Hombori Gossi.

Les autorités maliennes ont sollicité l’aide de la mission des Nations unies et de l’opération Barkhane qui ont déployé plusieurs hélicoptères avec des équipes médicales.

Les blessés ont été évacués à 150 km du lieu de l’incident, à Gao. Ceux qui ont des blessures assez profondes ont été pris en charge par les militaires français et le Comité de la Croix rouge international.

Une situation traumatisante pour les blessés qui réalisent qu’ils auraient pu perdre la vie. « C’est une situation inattendue pour eux. C’est pour cela que justement beaucoup d’entre eux ont manifesté cet état de peur, de torpeur. C’est pour cela que nous allons intervenir pour accompagner les blessés qui sont dans un état de choc », a déclaré Fortuna Katula, chef de projet par intérim pour la CICR à Gao à RFI.

À la suite de cet incident, des interrogations subsistent. S’agit-il d’un acte terroriste ? Pour la force Barkhane, c’est véritablement un acte terroriste, a dit le Lieutenant-colonel Philippe, Porte-parole de l’opération française Barkhane dans une interview accordée à RFI.

Voir plus