Bienvenue sur Africanews

Merci de choisir votre version

Regarder en direct

Infos

news

Côte d'Ivoire : interpellations lors de la manifestation des producteurs de cacao

Côte d'Ivoire : interpellations lors de la manifestation des producteurs de cacao

Côte d'Ivoire

Six manifestants interpellés et six autres blessés, tel est le bilan évoqué par le Syndicat national agricole pour le progrès en Côte d’Ivoire (SYNAP-CI) à l’issue de la manifestation qu’il a organisée ce jeudi.

Les producteurs de cacao n’ont pas pu aller au bout de leur marche de protestation contre le Conseil du café-cacao (CCC) ce jeudi. Alors qu’ils avaient investi les rues de la commune administrative du Plateau, à Abidjan, ils ont été dispersés à coup de gaz lacrymogène par la police.

Réunis en conférence de presse juste après la manifestation, les membres du SYNAP-CI avec à la tête leur président Koné Moussa ont fait cas de six manifestants interpellés et six autres blessés.

Mais à l’en croire, cela est loin de les freiner dans leur élan. “Nous allons porter plainte contre le CCC. La lutte ne fait que commencer”, a-t-il prévenu. Engagé dans un bras de fer avec le Conseil du café-cacao, le syndicat a appelé ses membres à “bloquer” toutes activités relatives au Conseil jusqu‘à ce que le cacao stocké soit écoulé.

Nous allons porter plainte contre le CCC. La lutte ne fait que commencer.

Cette situation de mévente dans la filière cacaoyère dure depuis novembre 2016 où les producteurs n’arrivent plus à écouler leurs stocks.

“Le produit (cacao) se trouve bloqué dans les deux ports de San Pédro et Abidjan”, a déclaré à l’AFP Bilé Bilé, président de la Coordination nationale des planteurs de Côte d’Ivoire. Actuellement, il y a “580 remorques de 35 à 38 tonnes qui sont bloquées au port d’Abidjan ce qui équivaut à près de 20.000 tonnes de cacao”, a-t-il poursuivi.

Mamelle de l‘économie ivoirienne avec 15 % du PIB, le cacao dont la Côte d’Ivoire est première productrice mondiale, représente les deux tiers des emplois directs et indirects, selon la Banque mondiale.

Voir plus