Bienvenue sur Africanews

Merci de choisir votre version

Regarder en direct

Infos

news

Égypte : la conférence du Caire contre les migrations illégales

Égypte : la conférence du Caire contre les migrations illégales

Egypte

Les délégués et les responsables du programme de lutte contre les migrations clandestines en Égypte ont mis sur pied un nouveau programme de sensibilisation visant à réduire les flux migratoires vers l’Europe.

Le projet qui s‘étend sur dix ans ntitulé prévenir et réagir à la migration illégale en Egypte (PRIME) sera exécuté par l’Organisation internationale pour les migrations et portera sur plusieurs projets d’emploi dans les villes.

Le projet mettra l’accent sur les activités de sensibilisation de la communauté pour ‘’ informer des risques de migrations irrégulières et d’alternatives’‘, selon l’OIM.

Pour Naela Gabr Responsable du Comité national égyptien de coordination pour la lutte contre la migration illégale, la fourniture de moyens de subsistance aidera les pays à dissuader les gens de prendre part à l’immigration clandestine.

Le programme égypto-britannique est unique en matière de soins particuliers pour le développement. Dans ce cadre, le programme vise à mettre en place trois petits projets en direction des secteurs affaiblis des gouvernorats qui exportent des migrants clandestins, a déclaré la responsable.

En 2016, l‘Égypte a adopté une loi pour sévir contre les trafiquants. Des centaines de migrants partent de la côte méditerranéenne du pays sur des trajets maritimes souvent désastreux vers l’Europe.
Un bateau transportant environ 450 personnes a chaviré au large de la côte égyptienne en septembre dernier. Environ 202 corps ont ensuite été récupérés de la mer et 169 personnes ont été secourues. Quelque 320 migrants et réfugiés se sont noyés au large de l‘île grecque de Crète en juin, et les survivants ont dit que leur bateau avait quitté l’Egypte.

La Turquie a conclu un accord avec l’Union européenne pour arrêter le flux migratoire de son territoire vers le continent, mais un nombre croissant de personnes cherchant à traverser en Italie, via la Libye, a été recensé.

l’Union européenne a accordé il y a quelques jours une enveloppe de 200 millions d’euros au gouvernement de Tripoli. Un argent qui servira à former les garde-côtes libyens.

Voir plus