Bienvenue sur Africanews

Merci de choisir votre version

Regarder en direct

Infos

news

Togo : deux médias privés fermés

Togo : deux médias privés fermés

Togo

La Haute autorité de l’audiovisuel au Togo a retiré les fréquences de deux médias privés qui émettent depuis 10 ans, pour n’avoir pas rempli les “formalités préalables d’autorisation”.

La télévision La Chaîne du Futur (Lcf) et la radio City FM, qui appartiennent au groupe Sud Média, “n’ont obtenu aucune autorisation préalable avant de commencer à émettre en 2007”, a déclaré Mathias Ayena, deuxième rapporteur de la Haute autorité de l’audiovisuel et de la communication (Haac).

“Nous demandons simplement aux responsables de ces organes de faire une demande en bonne et due forme et nous allons analyser”, a-t-il indiqué.

Luc Abaki, directeur général du groupe Sud Média, juge la démarche de la Haac “illégale”, assurant que “toutes les démarches” avaient été effectuées à plusieurs reprises pour soumettre le dossier.

“Nous n’allons pas défier l’autorité de régulation, raison pour laquelle nous avons décidé de suspendre nos émissions, le temps de faire des recours nécessaires”, a-t-il toutefois précisé.

Des voix se sont tout de suite élevées dès l’annonce de cette fermeture des médias. Zeus Aziadouvo, président du comité Presse Écrite à la Haac a saisi la cour suprême créant ainsi une voix dissonante au sein de l’institution de régulation. Du coté de plusieurs syndicats de journalistes l’on craint pour la liberté de la presse au Togo.

Dans un communiqué, l’ONG Amnesty International a dénoncé lundi soir “une attaque contre la liberté d’expression”, estimant cette “sanction disproportionnellement lourde au vu des faits reprochés”.

L’autorité de régulation avait déjà fermé plusieurs médias en 2013, notamment la radio Légende FM pour “multiples dérapages”, affirmant qu’elle diffusait de fausses informations durant les législatives.

Voir plus