Bienvenue sur Africanews

Merci de choisir votre version

Regarder en direct

Infos

news

Rwanda : environ 200 policiers renvoyés pour corruption

Rwanda : environ 200 policiers renvoyés pour corruption

Rwanda

Le Rwanda a systématiquement remercié 198 policiers qui se sont rendus coupables d’actes de corruption.

La décision a été prise lors d’un Conseil des ministres. Ce sont de simples agents, des inspecteurs et un commissaire qui sont concernés par la décision.

Le porte-parole de la police, Theos Badege, a indiqué que ‘‘la plupart des policiers licenciés auraient sollicité des pots-de-vin’‘, a rapporté RFI.

Une action qui va surement augmenter l’image positive du pays en tant que pays le ‘‘moins corrompu’‘ d’ Afrique, selon Transparency International. Sa représentante à Kigali, Marie-Immaculée Ingabire, s’est réjouie en ces termes : « On apprécie beaucoup parce que justement cela montre la volonté politique de lutter contre la corruption. Il n’y a pas d’autres indicateurs en fait pour mesurer la volonté politique. Ce sont des actes comme celui-là ».

Le sort des policiers limogés ne se limitera pas à un simple renvoi, a précisé le porte-parole de la police. Certains parmi eux pourraient faire l’objet d’accusations pénales.

« Il faut des investigations. On ne peut pas juste renvoyer des gens de la police nationale sans chercher plus de preuves. La corruption est un délit pénal, donc ça ne peut pas s’arrêter à ces mesures administratives et disciplinaires. Il faut absolument qu’il y ait des poursuites judiciaires », exige Mme Ingabire, représentante de Transparency International.

Au Rwanda, le fonctionnaire coupable d’acte de corruption est passible d’une peine de cinq années de prison. Mais si l’acte est proscrit par la loi, il risque 20 ans de prison ferme.

Voir plus