Bienvenue sur Africanews

Merci de choisir votre version

Regarder en direct

Infos

news

Somalie : cinq millions de personnes menacées de famine en 2017

Somalie : cinq millions de personnes menacées de famine en 2017

Somalie

Le représentant spécial adjoint du Secrétaire général de l’ONU pour la Somalie, Peter de Clercq, a déclaré que la détérioration de la sécheresse avait laissé des millions de personnes sans nourriture, eau ni soins de santé dans un pays paralysé par des décennies de guerre.

Cinq millions de Somaliens, n’ont pas assez à manger à cause de la sécheresse et des affrontements entre le groupe al Shabaab et le gouvernement somalien. Au terme d’une mission d’enquête de trois jours dans les régions semi autonomes du Puntland et du Somaliland, le représentant spécial adjoint du Secrétaire général de l’ONU pour la Somalie averti d’un risque de famine en 2017 si une action rapide n’est pas prise.

_Il est évident que nous nous acheminons vers une famine si on ne prend pas de mesures très rapides: un très grand nombre de bétail est déjà mort, le bétail qui est encore là est en très mauvais état. Le village et aucune des sources d’eau qui existaient auparavant, qui étaient partagées entre les personnes et les animaux, ne fonctionne à l’heure actuelle. _Explique le représentant spécial adjoint du Secrétaire général de l’ONU pour la Somalie, Peter de Clercq.

Le Réseau des systèmes d’alerte précoce contre la famine aux États-Unis (FEWSNET) annonce par ailleurs une rareté des pluies entre avril et juin 2017. Une situation extrême pour plus de 6,2 millions de personnes qui ont besoin de l’aide alimentaire en 2017, contre environ 5 millions en septembre 2016. Ce dernier chiffre représente plus de la moitié de la population totale de la Somalie.

_Il s’agit d’un plan d’aide humanitaire de 864 millions de dollars pour cette année, dont 300 millions de dollars sont
nécessaires au premier trimestre de cette année si nous voulons éviter les catastrophes. Si ce n’est pas dans quelques mois, nous nous retrouverons dans une véritable situation de famine, juste sauver des vies et être incapable de maintenir les moyens de subsistance des populations qu veulent revenir à un mode de vie normal_, explique Peter de Clercq.

La famine a été causé par la sécheresse, les conflits et une interdiction de l’aide alimentaire dans un territoire détenu par al Shabaab a frappé la Somalie pour la dernière fois en 2011, tuant 260 000 personnes..

La faim est particulièrement grave parmi les 1,1 million de personnes déplacées à l’intérieur de la Somalie, qui sont extrêmement pauvres après avoir été forcées par le conflit et la sécheresse à fuir à plusieurs reprises.

Quelque 320 000 enfants de moins de cinq ans souffrent d’une malnutrition aiguës, dont 50 000 gravement malnutris, ce qui signifie qu’ils risquent de mourir en l’absence d’intervention d’urgence, selon l’ONU.

Voir plus