Bienvenue sur Africanews

Merci de choisir votre version

Regarder en direct

Infos

news

Commission de l'UA : le Kenya accuse ses voisins de ne pas avoir voté pour sa candidate

Commission de l'UA : le Kenya accuse ses voisins de ne pas avoir voté pour sa candidate

Kenya

Le Kenya en veut-il à ses voisins de la sous-région est-africaine ? Selon la presse kényane, la réponse est affirmative. De quoi même susciter des réponses officielles de pays voisins comme l’Ouganda et le Burundi.

Dr Amina Mohamed, ministre kényane des Affaires étrangères ne présidera pas la Commission de l’Union africaine. A l’issue des élections qui se sont déroulées lors du 28e sommet des chefs d‘État de l’Union, c’est son homologue tchadien Moussa Faki Mahamat qui occupera ce poste.

Un scénario que n’avait apparemment pas envisagé Nairobi qui accuse désormais ses voisins de n’avoir pas soutenu sa candidate. Dans la presse locale, des pays sont nommément cités, prenant pour source les déclarations d’un ambassadeur sud-soudanais. Ainsi, le Burundi, l’Ouganda, Djibouti ou encore la Tanzanie sont mis au banc des accusés.

Dans la foulée, ces accusations encouragent la réaction de certains pays visés. Dans un communiqué, le ministère burundais des Relations extérieures et de la Coopération internationale s’est notamment dit “surpris et choqué par les allégations parues dans la presse kényane” et “parfois formulées par des autorités du ministère kényan des Affaires étrangères”.

Le pays qui met en relief la confidentialité du vote, estime qu’il est quasi impossible de savoir quel État a voté pour quel candidat au point “d’accuser injustement un ou des États comme c’est d’ailleurs le cas depuis le 30 janvier”, poursuit la note.

Bujumbura reconnaît certes avoir félicité le candidat du Tchad après son élection, mais juste dans l’optique d’une “Afrique qui gagne” vu que “tous les candidats à la course étaient des fils et des filles du continent africain.”

Ailleurs, en Ouganda, l’affaire a aussi fait des vagues, conduisant le ministère des Affaire étrangères à baliser les choses par voie de communiqué. Il a notamment rappelé les “excellentes relations bilatérales” qui lient les deux pays de même qu’avec la candidate Amina Mohamed.

Le communiqué rappelle par ailleurs la volonté et l’engagement de l’Ouganda à consolider les relations dans l’intérêt de la Communauté est-africaine.

Voir plus