Bienvenue sur Africanews

Merci de choisir votre version

Regarder en direct

Infos

news

Gabon : intérrogations sur l'avenir du stade d'Oyem

Gabon : intérrogations sur l'avenir du stade d'Oyem

Gabon

Quel avenir pour le stade d’Oyem après le Coupe d’Afrique des nations? Telle est la question que l’on se pose alors que la série de six matches de la CAN-2017 qu’il devait accueillir s’est achevée dimanche.

Construit à la périphérie de la 4e ville du pays au cœur de la forêt équatoriale, l’imposante installation sportive est vue par les critiques comme un éléphant blanc.

“Lorsqu’on fait un stade qui répond aux critères de la CAN, comme celui qu’on est allé faire à 16, 17 kilomètres là-bas, c’est un gâchis terrible. Si l’on avait de l’argent à mettre quelque part, ce ne serait pas dans une CAN ! ”, a dit Vincent Essono Mengue, opposant et maire d’Oyem.

Si l’on avait de l’argent à mettre quelque part, ce ne serait pas dans une CAN

Pour d’autres, le stade d’Oyem pourrait être la locomotive de l’urbanisation de cette région du nord Gabon.

“ le fait d’avoir fait ce stade situé à 17 km d’Oyem va permettre de développer tous les villages qui sont tout autour parce que à partir de ce stade, nous avons emmené de l’eau et de l’électricité, et cela va nous permettre de développer tous les villages environnants”, a déclaré Franck Domingo, chef de projet de la construction du stade d’Oyem

D’une capacité de 20.000 places et répondant aux normes de la CAF et la FIFA, le stade d’Oyem était achevé à 95 % au début de la compétition. Dimanche, avant le quart de final RDC-Ghana, les tractopelles étaient encore à l‘œuvre pour la mise en place d’espaces verts et pour livrer les parkings et l’hôtel d’une vingtaine de chambres initialement prévus.

Voir plus