Bienvenue sur Africanews

Merci de choisir votre version

Regarder en direct

Infos

news

Le Maroc de retour au sein de l'Union africaine

Le Maroc de retour au sein de l'Union africaine

Ethiopie

Les chefs d‘État de l’Union africaine ont décidé lundi de réintégrer le Maroc au sein de l’organisation continentale.

Le royaume chérifien avait quitté l’institution en 1984 pour marquer son désaccord sur le dossier du Sahara occidental. Selon le président sénégalais Macky Sall et le ministre sahraoui des Affaires étrangères, Mohamed Salem Ould Salek, 39 chefs d‘États (sur 54 pays) se sont prononcés pour la retour du royaume chérifien au sein de l’UA. Une information confirmée à l’AFP par plusieurs présidents africains réunis en sommet à Addis Abeba.

Débat convivial en faveur du royaume

Les délégués qui ont assisté aux débats ont décrit des échanges animés, sans langue de bois, avec notamment l’opposition de puissances régionales comme l’Afrique du Sud et l’Algérie, soutiens de longue date de la RASD.

“Plus de 39 pays sur les 54 de notre organisation ont donné leur onction pour le retour du Maroc”, a déclaré le président sénégalais. “Même si la question du Sahara occidental reste une question posée, (…) en famille on peut continuer à trouver des solutions. L’admission est faite, et c’est le plus important: aujourd’hui le Maroc est membre intégrant de l’Union africaine”.

Le Maroc remporte ainsi son pari, après avoir réalisé que la politique de la chaise vide devenait un obstacle à son expansion économique et son influence en Afrique. 

La sixième économie du continent pourrait également s’avérer utile à une organisation chroniquement sous-financée, notamment depuis la disparition de l’un de ses généreux donateurs en la personne de l’ancien dictateur libyen Mouammar Kadhafi.

Le Maroc avait quitté l’UA en 1984 pour protester contre l’admission de la République arabe sahraouie démocratique (RASD) proclamée par le Front Polisario au Sahara occidental, un territoire que Rabat considère comme sien. 

Voir plus