Bienvenue sur Africanews

Merci de choisir votre version

Regarder en direct

Infos

news

Afrique : investissement contre immigration clandestine

Afrique : investissement contre immigration clandestine

Le long voyage des migrants

Ce lundi, à Abidjan, la capitale économique ivoirienne, le président du Conseil économique et social européen s’est prononcé sur l’immigration clandestine, l’un des fléaux des temps modernes.

Pour Georges Dassis, c’est l’investissement qui permettra de mettre fin aux flux migratoires clandestins qui partent, entre autres, de l’Afrique vers l’Europe.

“C’est beau de faire des discours et dire ‘il faut éviter les migrations clandestines, il faut que les gens restent chez eux’. Mais pour ça, ce n’est pas avec les discours qu’on va les convaincre. On va les convaincre si on leur offre des possibilités d’avoir une vie décente, c’est pour ça qu’il faut des investissements”, a lâché le président du Conseil économique et social européen.

On va les convaincre si on leur offre des possibilités d'avoir une vie décente, c'est pour ça qu'il faut des investissements.

Son homologue ivoirien reconnaît que son pays fait partie de ceux dont les ressortissants bravent les nombreux dangers pour gagner l’Europe.

Charles Diby Koffi, président du Conseil économique et social ivoirien : “la Côte d’Ivoire fait face aujourd’hui à l’instar de bon nombre de pays africains à une poussée de départs irréguliers vers l’Europe.”

Plusieurs causes expliquent l’immigration clandestine. Parmi elles, la misère, les guerres et les persécutions en tous genres, notamment politiques. En 2016, l’immigration clandestine des Africains en Europe a dépassé celle des Syriens, des Afghans et des Irakiens.

D’après une communication de Frontex, l’agence européenne de gardes-frontières et de garde-côtes datant du 6 janvier dernier, 93 % des migrants qui ont foulé le sol italien en 2016 venaient du continent africain.