Bienvenue sur Africanews

Merci de choisir votre version

Regarder en direct

Infos

news

Maurice : le Premier ministre cède le pouvoir à son fils et crée la controverse

Maurice : le Premier ministre cède le pouvoir à son fils et crée la controverse

Maurice

Une page de l’histoire politique se tourne à Maurice … et une nouvelle dynastie s’installe au pouvoir ? C’est ce que dénonce l’opposition après que le Premier ministre mauricien, Sir Anerood Jugnauth, a annoncé sa démission, au profit de son fils, Pravind Jugnauth.

L’annonce a été faite ce samedi 21 janvier lors d’un message adressé à la Nation sur la MBC, la chaîne nationale mauricienne. La démission prend effet ce lundi, Sir Anerood Jugnauth ayant remis sa lettre à la présidente de la République, Ameenah Gurib-Fakim plus tôt dans la matinée.

Selon la Constitution en vigueur à Maurice, le leader du parti majoritaire devient automatiquement Premier ministre. Le MSM, le Mouvement Socialiste Militant, conduit par Pravind Jugnauth compte 32 membres est de loin le principal parti politique de l’Assemblée Nationale. Et c’est ce point particulier que conteste l’opposition.

Paul Béranger, leader du MMM a dénoncé un acte anti-démocratique, « Ce qui est en train de se passer est une honte », a-t-il déclaré lors du bureau politique de son parti ce dimanche, ajoutant que seul le peuple devait être en mesure de choisir son chef de gouvernement.

Le MMM qui a par ailleurs lancé un appel aux autres partis de l’opposition afin de coordonner les prochaines actions. La première d’entre elles ? Un boycott pur et simple de la prestation de serment qui doit avoir lieu cet après-midi à 15h.
« Nous n’avons pas reçu d’invitation et nous n’irons pas », s’insurge Paul Béranger, « Pravind Jugnauth n’a aucune légitimité ».

Après sa prestation de serment, Pravind Jugnauth deviendra le 5ème Premier ministre du pays. Il succède à son père, Premier ministre pendant 18 ans et président de la République pendant neuf ans.

Voir plus