Bienvenue sur Africanews

Merci de choisir votre version

Regarder en direct

Infos

news

Nigeria : colère des populations après le bombardement d'un camp de déplacés

Nigeria : colère des populations après le bombardement d'un camp de déplacés

Nigéria

Ce mercredi matin à Lagos, les Nigérians sont toujours sous le choc. Les images du bombardement par erreur d’un camp de réfugiés par l’armée nigériane ont fait le tour du monde… L’affaire est en couverture de tous les journaux du pays et occupe presque toutes les conversations.

“Ils vont continuer à dire que c’est une erreur. Nous sommes dans un pays où chaque matin, nous nous réveillons et nous entendons des histoires. Ils ne nous aident pas et ils nous ajoutent davantage de problèmes”, a déclaré un passant.

“C’est un événement regrettable. Je me sens mal pour eux parce que ce sont des Nigérians qui sont venus trouver refuge dans le camp de déplacés pour être en sécurité, donc ce qui leur arrive est malheureux”, a regretté Chinedu, un habitant de Lagos.

Pensant attaquer les islamistes de Boko Haram, l’armée nigériane a bombardé mardi matin un camp de réfugiés dans le nord-est du pays. Le président Buhari a dit regretter ce qu’il qualifie d’ « erreur opérationnelle », lui qui a fait de la lutte contre Boko Haram un des fers de lance de son mandat.

À travers ce drame, les Nigérians ont exprimé leur ras-le-bol d’un conflit qui dure depuis plus de 7 ans et qui a déjà fait plus de 20 000 victimes et déplacé plus de 2 millions et demi de civils.

Le Comité International de la Croix-Rouge vient de revoir le bilan de cette tragédie à la hausse : il y aurait au moins 70 morts et plus de 100 blessés. L’organisation a précisé que ce bilan pourrait encore évoluer.

Voir plus