Bienvenue sur Africanews

Merci de choisir votre version

Regarder en direct

Sport

sport

CAN 2017 : focus sur le groupe D basé à Port-Gentil

CAN 2017 : focus sur le groupe D basé à Port-Gentil

Gabon

La phase finale de la Coupe d’Afrique des Nations (CAN 2017), prend son envol ce samedi 14 janvier au Gabon. À quelques heures du coup d’envoi de cette compétition, nous terminons notre présentation des groupes avec le groupe D logé à Port-Gentil.

La bataille s’annonce rude entre les locataires de cette poule sortis pour la plupart premiers des phases éliminatoires : les Black Stars du Ghana, les Pharaons d‘Égypte, les Aigles du Mali et les Cranes d’Ouganda devront rivaliser de talent dans la ville de Port-Gentil pour arracher leur ticket pour les quarts de finale.

Les Black Stars du Ghana

Nombre de participations : 18

C’est l‘équipe leader de cette poule. Finaliste de l‘édition 2015 face à la Côte d’Ivoire, les Black Stars du Ghana ont une revanche à prendre sur le destin. Emmenée par les frères Jordan et André Ayew, et des joueurs d’expérience comme le capitaine Assamoah Gyan, l‘équipe du Ghana dispose de cartes nécessaires pour avancer dans la compétition.

Avec ses 18 participations, ses quatre titres de vainqueur ( 1963, 1965, 1978 et 1982) et le record de finales disputées (9), le Ghana peut se prévaloir d‘être l’un des monuments du foot africain et prétendre au trophée au Gabon.

L‘équipe devra cependant y prendre garde face à des adversaires qui veulent eux aussi goûter aux prémices de la victoire de la CAN. C’est notamment le cas de l‘Égypte, qui marque son grand retour.

Sélectionneur : Avram Grant

gha

Les Pharaons d‘Égypte

Nombre de participations = 22

C’est le retour du “titan”, le roi d’Afrique. L‘Égypte redescend dans l’arène africaine et certainement avec le coeur à l’ouvrage. Après trois éditions sans avoir passé le cap des tours préliminaires, les Pharaons viennent revendiquer la couronne qu’ils ont portée sept fois dans leur histoire.

L‘Égypte revient donc renouvelée avec une équipe plus jeune composée à majorité des quarts de finalistes des Jeux olympiques de Londres 2012 et encadrée par des anciens comme Mohamed Salah, Omar Gaber ou Mohamed El Nenny. Lors des phases de poule, les Pharaons ont prouvé qu’ils sont encore une équipe qui compte en sortant premiers du groupe G avec 10 points devant le Nigeria, la Tanzanie et le Tchad.

Sélectionneur : Hector Cuper

EGY

Les Aigles du Mali

Nombre de participations : 10

Les Maliens n’ont jamais soulevé le trophée de la Coupe d’Afrique des Nations. Leurs meilleures performances dans la compétition se résument à 1972 (finaliste), 1994 (quatrième), 2002 (quatrième), 2004 (quatrième), 2012 (troisième) et 2013 (troisième).

Mais dans ce groupe homogène, le Mali, 60e au classement mondial de la FIFA, a son mot à dire. En dépit d’absences comme Souleymane Diarra (Ujpest) ou encore Adama (Traoré TP Mazembe), le sélectionneur Alain Giresse entend forger son armure autour de joueurs comme le monégasque Alain Traoré ou encore les frères Yatabaré.

Sélectionneur : Alain Giresse

mali

Les Cranes d’Ouganda

Nombre de participations : 5

Il est considéré comme le petit poucet de cette compétition. Pourtant, lors des tours éliminatoires, l’Ouganda s’en est sorti avec un rang honorable se classant meilleur second avec 13 points derrière le Burkina Faso, mais devant le Bostwana et les Comores dans le groupe D.

Un sursaut pour cette équipe d’Ouganda qui n’avait plus atteint les phases finales de la CAN depuis 1978, année où elle a d’ailleurs fait office de finaliste. Une gloire bien lointaine que “The Cranes” entendent sûrement retrouver. Qui sait ce que leur réserve l‘édition 2017 ?

Sélectionneur : Milutin Sredojević

uga

>>> LIRE AUSSI : CAN 2017 : le Parlement ougandais cotise pour l‘équipe nationale

Le Calendrier des matchs du groupe D

d1 d2 d3

Le stade de Port-Gentil

AFCON 2017 - Stade Point Gentil

Cliquez ici pour avoir tous nos articles sur la CAN 2017

Crédit Photo : CAF

Voir plus