Bienvenue sur Africanews

Merci de choisir votre version

Regarder en direct

Infos

news

L'ONU envisage renforcer sa lutte contre l'exploitation sexuelle

L'ONU envisage renforcer sa lutte contre l'exploitation sexuelle

Etats-Unis

L’Organisation des Nations Unies (ONU) envisage de renforcer son approche de la prévention et de la lutte contre l’exploitation et les abus sexuels en créant un groupe de travail de haut niveau qui élaborera une “stratégie d’amélioration claire et mesurable”, a déclaré un porte-parole de l’ONU à New-York.

Le secrétaire général des Nations Unies, Antonio Guterres, a annoncé la création d’un groupe de travail qui aura pour objectif de proposer des stratégies visant à fournir à l’ONU des méthodes urgentes pour prévenir et combattre les abus sexuels.
L’annonce fait suite à une demande de Guterres à Mme Jane Holl Lute, La Coordonnatrice spéciale du Secrétaire général des Nations Unies pour l’amélioration de la lutte contre l’exploitation et les abus sexuels, selon le porte-parole de l’ONU, Stéphane Dujarric.

Le Secrétaire général, en consultation avec les membres du Comité exécutif, a demandé à Mme Jane Holl Lute, coordonnatrice spéciale chargée d’améliorer la réponse de l’organisation à l’exploitation et aux abus sexuels, de convoquer un groupe de travail de haut niveau pour une stratégie claire et novatrice en vue d’une amélioration visible et mesurable de l’approche de l’organisation en matière de prévention et de lutte contre l’exploitation et les abus sexuels,“ a déclaré Stephane Dujarric, le porte-parole des Nations Unies.

L’ONU a été critiquée l’an dernier pour sa réponse lente et insuffisante aux allégations d’abus sexuels commis par des casques bleus en République Centrafricaine.

Le mois dernier, un comité d’examen indépendant a accusé les Nations unies et ses agences d’avoir grossièrement reproché des allégations d’abus sexuels d’enfants en 2013 et 2014 par des soldats de la paix internationaux en République Centrafricaine.

Dans son rapport, le panel a également critiqué la façon dont l’ONU et ses agences ont traité les allégations de mauvais traitements en RCA, les qualifiant de “sérieusement viciées” et d’un “grave échec institutionnel”.

Le Groupe de travail utilisera le prochain rapport du Secrétaire général sur les mesures spéciales de protection contre l’exploitation sexuelle pour présenter les éléments de la stratégie et le président sera chargé de consulter largement et de manière appropriée toutes les parties prenantes au sein, des États membres, du système des Nations Unies et avec d’autres organisations compétentes,“ ajouté Dujarric.

L’ONU a également déclaré finaliser la mise en place d’un fonds fiduciaire qui fournira aux victimes d’abus sexuels dans les pays touchés, dont beaucoup sont des enfants, des services médicaux, psychosociaux et juridiques.

La mission devrait proposer de nouvelles mesures d’ici février.

Voir plus