Bienvenue sur Africanews

Merci de choisir votre version

Regarder en direct

Economie

business

L'Algérie adopte son budget pour 2017

L'Algérie adopte son budget pour 2017

Algérie

Dans une rare apparition publique, le président Abdelaziz Bouteflika, a signé mercredi à Alger la loi de finance 2017. Établi sur la base d’un prix du baril de pétrole à 50 dollars, le budget 2017, prévoit la hausse de plusieurs taxes dont la TVA. Une décision qui s’explique par une volonté de compenser la baisse du prix du pétrole, principale ressource du pays.

La TVA passera désormais de 7% à 9 % ou de 17% à 19% en fonction des produits.

Par ailleurs, de nombreuses coupes budgétaires vont s’effectuer dans la fonction publique et des salaires des fonctionnaires.

En 2011, grâce aux recettes pétrolières, l’Algérie avait augmenté massivement les salaires et les subventions.

Mais désormais touché de plein fouet par la crise pétrolière, le pays entend maintenant changer son modèle économique.

Toutes ces mesures devraient permettre à l‘état d’engranger des recettes d’un montant d’environ 51 milliards de dollars.

Le budget le plus élevé alloué par le gouvernement ira à la Défense nationale avec 10 milliards de dollars. Le gouvernement justifie ce choix en affirmant que le pays fait face à une menace terroriste constante.

Mardi, le ministre de la Justice Tayeb Louh a annoncé que depuis le début des années 90, plus de 54 000 personnes ont été poursuivies pour terrorisme.

Voir plus