Bienvenue sur Africanews

Merci de choisir votre version

Regarder en direct

Infos

news

Maroc : toujours pas de gouvernement, Abdelilah Benkirane sous pression

Maroc : toujours pas de gouvernement, Abdelilah Benkirane sous pression

Maroc

Plus de deux mois après les élections législatives le chef du gouvernement marocain Abdelilah Benkirane n’est pas encore arrivé à obtenir une coalition majoritaire requise à la nomination du prochain gouvernement.

Le Premier ministre marocain a mené des tractations qui restent pour le moment sans grand succès vu qu’il lui manque encore une quinzaine de sièges pour atteindre le seuil de 198 sièges au Parlement. Il a entrepris de nouvelles négociations pour la formation d’un gouvernement au Maroc avec le secrétaire général du Parti de la Justice et du développement et le président du Rassemblement national des indépendants Abdelaziz Akhannouch.

“Le chef du gouvernement veut accélérer la cadence des consultations et nous sommes disposés à le faire ensemble. Il y a eu un large accord sur beaucoup de points”, a de son côté déclaré Abdelaziz Akhannouch, à la sortie de ce troisième round de négociations depuis les élections législatives du 7 octobre, qui ont vu les islamistes modérés du PJD signer une nouvelle victoire après celle de 2011.

Plus de deux mois après les élections, les tractations n’ont pas encore abouti en raison notamment de désaccords entre MM. Benkirane et Akhannouch, l’une des plus grosses fortunes du continent, porté après les législatives à la tête du RNI, un parti libéral surtout composé de notables et de technocrates.

Le roi Mohammed VI avait fait part samedi à Benkirane, par la voix de deux de ses conseillers, de son souci de voir le nouveau gouvernement se former dans les meilleurs délais. Depuis la victoire de sa formation aux élections, Abdelilah Benkirane a mené des tractations avec les partis représentés au Parlement à l’exception de ses rivaux du Parti authenticité et modernité (PAM), arrivé en deuxième position au scrutin. 

Voir plus