Bienvenue sur Africanews

Merci de choisir votre version

Regarder en direct

Infos

news

Soudan du Sud : le secrétaire général de l'ONU plaide pour un embargo sur les armes

Soudan du Sud : le secrétaire général de l'ONU plaide pour un embargo sur les armes

Sud-Soudan

Le secrétaire général de l’Organisation des Nations unies Ban Ki-Moon a plaidé lundi pour que le Conseil de sécurité impose un embargo sur les armes au Soudan du Sud.

Ban ki-Moon a dit craindre le commencement d’un génocide. “Le Conseil de sécurité doit prendre des mesures pour endiguer les flux d’armes au Soudan du Sud et envoyer un avertissement clair indiquant que le discours haineux, l’incitation et la violence doivent cesser et qu’il y aura des comptes à rendre pour les atrocités de masse et autres crimes”, a-t-il dit.

Le responsable onusien a demandé que des mesures immédiates soient prises. “Si nous n’agissons pas, le Soudan du Sud, se dirigera vers des atrocités de masse. Son peuple sera la cible de ces atrocités alors qu’ils fixent leurs espoirs sur la communauté internationale en général et le Conseil de sécurité”, a-t-il martellé.

Si nous n'agissons pas, le Soudan du Sud, se dirigera vers des atrocités de masse.

Le Conseil de sécurité des nations unies a voté le 16 décembre dernier le prolongement de son opération de maintien de la paix, au Soudan du Sud.

Le pays a plongé dans la violence ethnique en 2013 lorsque les forces loyales au Président Salva Kiir, se sont opposées aux fidèles de Riek Machar, son ancien vice-président.

La crise a déjà fait plusieurs dizaines de milliers de morts et plus de 2,5 millions de déplacés.

Selon des diplomates de l’ONU, seulement sept membres du Conseil de sécurité étaient favorables au vote de l’embargo, tandis que les huit autres prévoyaient de s’abstenir ou de voter non.

La Russie et la Chine détentrices d’un droit de veto sont sceptiques quant à l’effet escompté d’un embargo sur les armes dans un pays où elles pullulent.

Voir plus