Bienvenue sur Africanews

Merci de choisir votre version

Regarder en direct

Sport

sport

Football : Drogba et la FIFPro dénoncent les mauvaises conditions des joueurs africains

Football : Drogba et la FIFPro dénoncent les mauvaises conditions des joueurs africains

Football Africain

Lors d’une cérémonie de mise en ligne d’une carte interactive sur les conditions de travail dans le foot, l’interational ivoirien Didier Drogba a déploré un fait : « Dans beaucoup de pays africains, les footballeurs professionnels n’ont pas de statuts clairement définis, ou même pas de statut du tout ».

La RDC, le Gabon, et la Côte d’Ivoire, seraient particulièrement concernés d’après une étude menée par le FIFPro – le syndicat mondial des footballeurs – sur la situation des joueurs dans le monde.

« Beaucoup de footballeurs africains n’ont pas droit aux vacances et n’ont pas accès aux soins dont ils ont besoin pour travailler. Cela doit changer », a déclaré Didier Drogba, président d’honneur de la division Afrique de la FIFPro.

Selon les chiffres de l’organisation de football, en RDC, plus de 85% des footballeurs professionnels n’ont pas de contrats écrits et 57% n’ont aucun jour de pause dans la semaine, pour un salaire compris entre 300 et 600 dollars par mois.

En Côte d’Ivoire, pays d’origine de Didier Drogba, « les clubs manquent souvent d’argent et les joueurs ne sont payés qu’occasionnellement au bon vouloir de leurs dirigeants », rapporte le document.

Au Gabon, ‘‘les joueurs des championnats locaux subissent plus de retard de paiement dans le monde’‘, conclut la FIFPro.