Bienvenue sur Africanews

Merci de choisir votre version

Regarder en direct

Sport

sport

CAN Beach Soccer 2016 : quand l'ambiance résiste aux ambitions

CAN Beach Soccer 2016 : quand l'ambiance résiste aux ambitions

Nigéria

Le Beach Soccer africain prend des ailes et ses aises à Lagos. Depuis quelques jours, la capitale du Nigeria vit au rythme de la Coupe d’Afrique des nations de la discipline.

Le chantier de construction d’Eko Atlantic de Lagos est au centre des passions des Nigérians et de l’Afrique de du Beach Soccer. C’est ici que se déroule, en en effet, la Coupe d’Afrique des nations 2016 de la discipline. Depuis le 13 décembre, huit équipes du continent africain s’affrontent avec un seul objectif objectif : se qualifier pour la Coupe du monde, à défaut de remporter le trophée continental. Mais ce privilège ne reviendra qu‘à deux équipes, les deux finalistes. « L’ambiance est super, on sent la chaleur africaine, ça fait du bien. C’est un tournoi de grosse envergure parce que les deux finalistes sont qualifiés pour la Coupe du Monde », souligne l’attaquant marocain Nassim El Hadaoui.

Un spectacle à l’américaine

L’objectif Mondial donne plus d’intérêt à ce tournoi qui gagne en envergure et se tient dans une ambiance plutôt excitante… Car les organisateurs de l‘édition 2016 n’ont pas lésiné sur les moyens pour réussir leur opération de charme… au grand bonheur des joueurs. « C’est super musical, on joue avec la musique, elle ne s’interrompt pas pendant le match, ça fait partie folklore ainsi que les Pom-pom girl à la mi-temps un peu à l’image du foot US. Grâce à Dieu tout se passe bien et on est content de participer à l‘événement », se réjouit Nassim El Hadaoui, attaquant de l‘équipe nationale du Maroc.

Et le pouvoir de séduction du Beach Soccer s‘étend jusque dans le spectacle offert sur le terrain par les acteurs, comme dans le duel qui a opposé mercredi les Pharaons d’Egypte aux Black Stars du Ghana. Un match spectaculaire plein de rebondissements dont se sont bien délecté supporters qui ont fait le déplacement. « Le Beach Soccer c’est sympa et intéressant. Le jeu se déroule bien et les Égyptiens et les Ghanéens jouent bien. Les officiels et les arbitres font de leur mieux. Tout va bien et on s’amuse », s’extasie Ibrahim. « On sort, on s’amuse et ce football, c’est du pur fitness. Le Beach Soccer, c’est du foot endurant et amusant », ajoute Gift, visiblement conquise.

La CAN 2016 de Beach Soccer se termine le 18 décembre prochain ! Trop court peut-être pour certains supporters. Alors, autant profiter au maximum de ces moments exaltants qu’ils ne sont pas sûrs de revivre de sitôt…

Voir plus