Bienvenue sur Africanews

Merci de choisir votre version

Regarder en direct

Infos

news

Les observateurs de l'Union européenne mettent en question la réélection d'Ali Bongo Ondimba

Les observateurs de l'Union européenne mettent en question la réélection d'Ali Bongo Ondimba

Gabon

Les observateurs électoraux de l’Union européenne sont revenus lundi au Gabon en expliquant pourquoi ils “mettent en question” la réélection d’Ali Bongo Ondimba.

La Mission d’observation de l’Union européenne remet en question l’intégrité du processus de consolidation des résultats et du résultat final de l‘élection.

Dans le viseur des observateurs de l’UE neuf provinces dont le Haut-Ogooué, le fief d’Ali Bongo Ondimba. Le président a obtenu 95,47% pour 99,93% de participation. Ils dénoncent dans cette province un processus de consolidation particulièrement opaque. Selon eux, le nombre d’abstentions, de bulletins blanc et nuls dans une seule des 15 commissions électorales locales de cette province est supérieur à celles annoncées pour l’ensemble des 15 commissions électorales de la province.

Par ailleurs, la Cour Constitutionnelle a annulé le résultat de 21 bureaux de vote à Libreville favorables à Jean Ping, à ce niveau les observateurs de l’UE regrettent que les travaux de la Cour n’aient pas permis de rectifier les anomalies dans le Haut-Ogooué. La confrontation des procès-verbaux essentielle pour assurer la transparence et la confiance des parties prenantes n’a pas eu lieu. Et les observateurs n’ont pas eu accès aux phases techniques de recompte des voix. Selon leur rapport, des membres de l’UE ont fait l’objet de menaces, certains d’entre eux auraient été placés sur écoute par les services secrets gabonais.

L’UE déplore l’interpellation d’un millier de personnes, l’incendie partiel de l’Assemblée, des pillages survenues à l’annonce de la réélection d’Ali Bongo. Dans son rapport, la MOE souhaite l’ouverture d’une enquête objective et approfondie sur l’ensemble des violences électorales.

Voir plus