Bienvenue sur Africanews

Merci de choisir votre version

Regarder en direct

Infos

news

Côte d'Ivoire : kiné respiratoire pour lutter contre la pneumonie

Côte d'Ivoire : kiné respiratoire pour lutter contre la pneumonie

Côte d'Ivoire

Le moment est difficile à passer pour ce nourrisson, mais nécessaire.
Avec des gestes précis, un praticien presse le thorax et l’abdomen du bébé. Celui-ci se débat, crie et pleure sous le regard inquiet de sa mère, qui découvre la kinésithérapie respiratoire à Koumassi, un quartier populaire du sud d’Abidjan.

L’enfant expulse par la bouche et le nez les sécrétions qui encombraient ses poumons. Le kiné recommence jusqu‘à ce que les voies aériennes du bébé soient complètement dégagées.

En Côte d’Ivoire les enfants en bas âge ont été placés sous surveillance, à cause des cas de pneumonie qui se multiplient. Les membres de l’ONG AGIS se rendent régulièrement dans ces quartiers défavorisés d’Abidjan, pour pratiquer la kinésithérapie respiratoire, et apprendre les gestes qui soulagent à ces mères de familles.

Dans les campagnes ivoiriennes, les enfants meurent encore de pneumonie, la faute à un manque de moyens financiers et à l’absence de plateaux techniques.Les infections respiratoires sont en Côte d’Ivoire “la deuxième cause d’hospitalisation dans les services pédiatriques. Après le paludisme, c’est la deuxième cause de mortalité” chez les enfants de 0 à 5 ans, déplore le Dr Max Valère Itchi.

Dans le monde, ces infections ont provoqué plus de 900.000 décès d’enfants de moins de 5 ans en 2015, selon l’Organistion mondiale de la Santé (OMS). En Côte d’Ivoire, elles auraient entraîné la mort de plus de 11.000 enfants en 2012.

Depuis le matin et malgré la pluie, les mamans se succèdent, patientant sous les tentes dressées dans la cour de l’hôpital. Elles repartiront portant dans leurs bras leurs enfants soulagés, et armées du savoir nécessaire pour
éviter le retour de nouvelles infections.

Voir plus