Bienvenue sur Africanews

Merci de choisir votre version

Regarder en direct

Infos

news

Akoufo-Addo plaide pour le respect de la démocratie par les présidents africains

Akoufo-Addo plaide pour le respect de la démocratie par les présidents africains

Ghana

Le président élu du Ghana Nana Akufo-Addo a déclaré que les présidents africains qui refusent l’alternance démocratique sont “à contre-courant” de l’histoire.”

Akoufo-Ado a loué les avancées démocratiques réalisées en Côte d’Ivoire et au Nigeria, mais a exprimé ses inquiétudes quant à la situation en Gambie.

“Ce qui est en train de se passer en Gambie est vraiment regrettable. Je n’ai pas tous les détails sur ce qui s’est passé, mais de ce que j’ai lu, il y a beaucoup de confusion et nous dans le reste de la région, nous nous devons de gérer cette situation et de rétablir la normalité”, a-t-il déclaré, avant d’ajouter: “je pense que ceux qui refusent l’idée de compétition politique, d‘élections libres, ne veulent pas s’engager dans la marche de l’Histoire ouest-africaine, et africaine dans son ensemble.”

Je pense que ceux qui refusent l'idée de compétition politique, d'élections libres, ne veulent pas s'engager dans la marche de l'Histoire

L’opposant a remporté l‘élection sur une vague de colère de la population, dressée contre la corruption, le déficit économique et l’endettement galoppant du pays.

Il a promis aux Ghanéens de les “remettre sur le chemin du progrès et de la prospérité”, a prévu de mettre en place des politiques pour encourager les investissements, notamment en réduisant les impôts de toutes les entreprises, du BTP aux compagnies aériennes.

“Les mesures que l’on veut prendre vont stimuler les entreprises dans notre pays et remettre le Ghana au travail. Nous voulons changer la manière de voir nos problèmes. Nous allons faire cela dans une situation difficile, il y a une dette nationale gigantesque, mais si nous arrivons à mettre en place ces mesures, et nous voyons le début d’une croissance économique, c’est aussi la meilleure façon pour nous de gérer le problème de notre dette”, a-t-il expliqué.

Vainqueur de l‘élection présidentielle du 7 décembre avec 53,8 % des voix, Akufo-Addo, 72 ans, prendra officiellement ses fonctions le 7 janvier prochain.

Voir plus