Bienvenue sur Africanews

Merci de choisir votre version

Regarder en direct

Infos

news

La retraite politique du président angolais se précise

La retraite politique du président angolais se précise

Angola

Le président angolais Edouardo Dos Santos devrait confirmer samedi la fin de son règne de près de 40 ans à la tête du pays.

Cela devrait être fait à l’occasion du 60 eme anniversaire de la création du MPLA, le mouvement populaire pour la libération de l’Angola.

Son probable successeur à la tête du MPLA , l’actuel ministre de la Défense, Joao Lourenço. Ce général à la retraite âgé 62 ans pourrait selon toute vraisemblance succéder aussi à Dos à la tête du pays après les élections générales prévues en août 2017.

Selon Alex Vines, du centre des études britannique Chatam House, ‘‘José Edouardo Dos Santos prévoyait de se retirer en 2018’‘. Avant d’ajouter, ‘’ la combinaison de la situation économique de l’Angola et ses problèmes de santé ont accéléré ses plans.’‘

Alors que l’Angola s’apprête à écrire une nouvelle page de son histoire, des populations pensent que rien ne changera après le départ annoncé de Dos Santos. “Rien ne changera avec des gens qui, lorsqu’ils pouvaient le faire, n’ont pas osé, par peur ou par intérêt, faire entendre leur différence”, tranche le journaliste d’opposition William Tonnet.

Pour d’autres, l’espoir est permis, le futur numéro un du pays n‘étant pas impliqué dans les ‘‘histoires de la gestion du pétrole’‘, la principale richesse du pays. “Joao Lourenço est l’un des rares dirigeants du MPLA qui ne s’est pas sali les mains dans des affaires de corruption”, tient à souligner l’activiste Nuno Alvaro Dala, récemment condamné, puis amnistié, pour une tentative présumée de coup d’Etat.

L’opposant Rafael Marques balaie d’un revers de main cette opinion. Pour lui, Les Angolais vont passer d’un dictateur à l’autre”. Et d’ajouter, ‘‘le changement n’est pas pour demain’‘.

Voir plus