Bienvenue sur Africanews

Merci de choisir votre version

Regarder en direct

Infos

news

La Libye demande l'aide internationale pour gérer les migrants prisonniers

La Libye demande l'aide internationale pour gérer les migrants prisonniers

Libye

La Libye lance un appel à l’aide pour faire face aux besoins des migrants en détention dans le pays.

Ils ne gonflent les chiffres de la tragédie des naufrages en Méditerranée, mais ces migrants ne se considèrent pas pour autant comme des privilégiés. Leur rêve de rejoindre l’Europe s’est transformé en un véritable cauchemar dans ce centre détention à Gheryan, en Libye. Un cauchemar qui dure depuis plusieurs mois pour certains comme Abu Bakr.

« Je suis ici dans ce camp depuis cinq mois. Il n’y a pas de problème, mais certaines personnes ne vont pas bien. Les gens sont malades, il n’y a pas de bons médicaments. Donc nous essayons juste de trouver des gens pour nous aider à rentrer chez nous maintenant, parce que nous sommes dans une grande confusion. Nos proches ne savent pas où nous sommes maintenant, nous avons dépensé près de 3.000 euros en chemin pour arriver ici », explique-t-il.

Près de 1800 migrants ont été interpellés par les gardes-côtes libyens, rien que ces quatre derniers mois. Cet afflux massif des migrants est devenu une équation sans solution pour les autorités libyennes qui ne comptent plus que sur l’aide internationale encore insuffisante.

« Vous savez après ce que le pays a traversé, les fournitures sont devenues insuffisantes. Avec le financement, l’aide à chaque personne est estimée à 10 dinars par jour, mais les entreprises responsables de notre financement n’ont pas reçu de fonds ou d’aide et elles menacent d’arrêter », regrette Behlool Ibrahim, un officiel du ministère de l’Intérieur.

Pour l’heure, la prise en charge des migrants n’est assurée que grâce à l’aide de l’Organisation internationale pour les migrations. Mais elle reste insuffisance face aux besoins colossaux, notamment en matière de santé et de nourriture.

Voir plus