Bienvenue sur Africanews

Merci de choisir votre version

Regarder en direct

Infos

news

Ghana : les principaux candidats à la présidentielle s'engagent à lutter contre la violence

Ghana : les principaux candidats à la présidentielle s'engagent à lutter contre la violence

Ghana

Les principaux candidats à l’élection présidentielle ghanéenne ont signé jeudi un accord contre les violences électorales, l’impunité et l’injustice en amont du scrutin du 7 décembre prochain.

Une échéance qui s’annonce serrée entre le président sortant John Mahama et son principal rival Nana Akufo-Addo, ennemis politiques de longue date.

Le président sortant a tenu à réitérer son engagement à des élections pacifiques et réussies.

Je déclare publiquement mon respect de la commission électorale et les résultats authentiques qui devraient être déclarés par cette commission. Je déclare ma confiance dans le peuple du Ghana pour faire un choix avec leur libre-arbitre pour désigner celui qui les dirigera au cours des quatre prochaines années.“ S’est exprimé John Mahama.

Son principal challenger Nana Akufo-Addo s’est engangé au nom du Nouveau Parti Patriotique le NPP qu’il dirige, à tout mettre en œuvre pour faire respecter la loi. “ Il ne devra pas y avoir de questions persistantes sur la légitimité de l‘élection et le candidat gagnant à la fin du processus devra recevoir le soutien de tous. C’est ainsi que nous renforçons notre démocratie et la stabilité de la paix de notre nation.

Sept candidats sont en lice, mais la course devrait surtout se jouer entre le président sortant et son rival historique, dans un pays réputé stable et démocratique. 
Et dans un pays où les scrutins sont réputés être particulièrement serrés, la victoire de Mahama n’est pas à exclure. 

La chute des cours des matières premières, les dépenses colossales de l‘État et les scandales de corruption n’ont pas déteint sur la popularité du président sortant qui dispose toujours d’un électorat massif.

Les prévisions de croissance pour l’année 2017 sont bonnes (+ 6,7 %, selon la banque d’investissement Renaissance Capital), portées par un secteur pétrolier jeune. 

Ce n’est peut-être pas aussi brillant que ça l’a été dans les décennies précédentes, et le pays a perdu un peu de son aura, mais le Ghana est toujours bien plus performant que bien d’autres pays en Afrique sub-saharienne “, selon Daniel Richards, analyste pour BMI Research. “ Cela reste un pays tout à fait crédible pour les affaires. “ Conclut-il.

Voir plus