Bienvenue sur Africanews

Merci de choisir votre version

Regarder en direct

Infos

news

En Côte d'Ivoire, la technologie numérique se met au service du développement du continent

En Côte d'Ivoire, la technologie numérique se met au service du développement du continent

Côte d'Ivoire

Lors de cet évènement, de nombreux professionnels des TIC présentaient des initiatives pour améliorer les conditions de vie des Africains.

Une Afrique plus connectée pour résoudre les problèmes liés à son développement, tel est le défi que s’est lancé l’Africa web festival. Lancée il y a deux ans en Côte d’Ivoire, cette plateforme permet à des professionnels de faire découvrir les tendances et innovations en matière de technologie numérique dans des domaines clés comme l‘éducation ou la santé. L’animatrice d’un stand nous présente un bracelet qui est un vrai carnet de santé ambulant.

“Une fois que vous avez l’application Play Store sur votre mobile, vous tapez QR code et une fois que vous avez le QR code vous mettez ce petit QR code qui est là-dessus et ça le scanne. Avec ce QR code, on a vos informations, c’est-à-dire votre nom, votre prénom, votre groupe sanguin, les différentes maladies que vous avez eues…”

Pour la plupart des exposants et visiteurs, l‘économie numérique est une opportunité pour rattraper le retard de certains pays africains. Le gouvernement ivoirien s’est emparé de la question.

Selon Bruno Koné, le ministre de l‘Économie numérique :
“Les TIC permettent aujourd’hui justement de compenser les faiblesses de notre continent en infrastructures. Quand on n’a pas de centres de santé, quand les universités sont engorgées comme c’est le cas en Côte d’Ivoire, quand on n’a pas suffisamment de ressources pour payer des enseignants, etc… C’est le moment, le bon moment pour recourir justement aux solutions alternatives qui sont apportées par le numérique”.

Beaucoup reste encore à faire pour que tous les Africains bénéficient des nouvelles technologies. Le déficit en infrastructures est un réel problème et l’Afrique est confrontée à de nombreuses difficultés liées à la connectivité.

Mais même s’il reste encore de nombreux défis à relever, des initiatives comme celle-ci montrent que le mouvement vers une Afrique 3.0 est bien en marche.

Voir plus