Bienvenue sur Africanews

Merci de choisir votre version

Regarder en direct

Infos

news

Nigeria : les enfants déplacés par Boko Haram souffrent de malnutrition

Nigeria : les enfants déplacés par Boko Haram souffrent de malnutrition

Nigéria

Des dizaines de milliers d’enfants risquent de mourir de faim dans certaines parties du nord-est du Nigeria, selon les Nations unies.

Dans cet ancien bastion de Boko Haram, près de 14 millions de personnes auront besoin d’aide humanitaire et 75 000 enfants risquent de mourir de famine en 2017.

Le groupe islamiste a tué plus de 20.000 personnes et en a déplacé au moins 2 millions de leurs maisons ; ces dernières vivent à présent dans des camps de déplacés et y sont prises en charge.

Umara fait partie des 117 000 enfants du nord-est du Nigeria que l’UNICEF a admis à des programmes d’alimentation thérapeutique.

Quand Umara a été amené ici, il était très faible. Il ne riait pas, il ne jouait pas, il n’avait pas l’air bien du tout. “ explique Aishat Mohammed Abdullahi, du programme de nutrition à l’UNICEF.

Umara commence maintenant à montrer des signes de rétablissement après avoir commencé le traitement dans cette clinique médicale dans le camp des déplacés internes.

Les forces armées nigérianes, soutenues par les pays voisins, ont repoussé Boko Haram dans la vaste forêt de Sambisa, au nord-est, au cours de ces derniers mois.

Ce qui a permis aux travailleurs humanitaires d’accéder aux zones précédemment contrôlées par les djihadistes, et ainsi de découvrir des milliers de personnes vivant dans des conditions de famine extrême.

Maiduguri, où se trouve le quartier général militaire, est devenu une oasis de sécurité qui s‘étouffe sous la pression. Sa population au cours des dernières années a presque triplé à 5 millions, selon l’agence nationale de secours, provoquant des pénuries de tout, de l’espace vital à la nourriture, en passant par la trésorerie.

Voir plus