Bienvenue sur Africanews

Merci de choisir votre version

Regarder en direct

Infos

news

RDC : la nationalité du nouveau Premier ministre fait débat

RDC : la nationalité du nouveau Premier ministre fait débat

République démocratique du Congo

La supposée double nationalité du nouveau Premier ministre congolais au centre d’une polémique. Selon un document publié par un membre de l’opposition sur internet, Samy Badibanga aurait été naturalisé belge depuis 24 ans.

Or la Constitution congolaise stipule que la nationalité congolaise « ne peut être détenue concurremment avec aucune autre nationalité ». La loi suprême de la  RDC précise par ailleurs que pour occuper des postes officiels, il faut être Congolais.

Ce qui fait dire au ministre congolais des Relations avec le Parlement, Tryphon Kin-Kiey que ‘‘la double nationalité pose un problème juridique et moral.’‘
Avant de demander au chef de l’exécutif ‘‘de renoncer à la nationalité étrangère qu’il aurait acquise’‘.

Pour le président de l’Alliance des travailleurs pour le développement, parti de l’opposition, ce débat n’en est pas un. José Makila brandit un moratoire approuvé par l’Assemblée nationale congolaise en 2007 qui donne la possibilité de conserver sa nationalité étrangère et d’occuper un poste officiel au niveau des institutions du pays.

Christophe Lutundula, de la coalition de l’opposition du G7 navigue à contre-courant de cette opinion. Ce dernier affirme qu’ ‘‘il n’ y a jamais eu de moratoire permettant de cumuler la nationalité congolaise avec celle d’un autre État’‘.

Premier grain de sable dans l’appareil de la transition post-dialogue politique en République démocratique du Congo.

Voir plus