Bienvenue sur Africanews

Merci de choisir votre version

Regarder en direct

Infos

news

Somalie-élections : l'ONU soupçonne un manque de transparence

Somalie-élections : l'ONU soupçonne un manque de transparence

Somalie

Le processus électoral en Somalie cristallise l’opinion nationale et internationale.

Après la tenue des élections législatives, les 14.025 délégués choisis sont chargés d‘élire de nouveaux parlementaires. 275 membres dans la chambre basse et 54 dans la chambre haute, en prélude à la présidentielle. L’ONU a émis des réserves quant à la transparence du scrutin. Michael Keating, le Chef de la mission d’assistance des Nations Unies en Somalie se dit préoccupé.

“Le processus électoral est marqué par beaucoup de choses inacceptables. On a vu des exemples d’intimidation, de candidats qui n’ont pas pu mettre leur nom sur les listes, qui ont été empêché d’aller physiquement au bureau de vote, il y a aussi beaucoup d’argent qui circule” a-t-il déclaré.

Une autre inquiétude soulevée par le représentant spécial de l’ONU, la menace djihadiste. Omniprésente dans le pays, elle pourrait obliger les autorités à suspendre ses élections législatives. Le président sera désigné par suffrage indirect le 30 novembre par les grands électeurs, Sénateurs et députés. Pour cette année, il a été décidé de donner 30 % des sièges aux femmes. Selon le représentant de l’ONU, il semblerait que cet objectif, ne soit pas atteint.

Voir plus