Bienvenue sur Africanews

Merci de choisir votre version

Regarder en direct

Infos

news

Deux fermiers blancs jugés pour avoir voulu enfermer vivant un Noir dans un cercueil

Deux fermiers blancs jugés pour avoir voulu enfermer vivant un Noir dans un cercueil

Afrique du Sud

En Afrique du Sud, forte mobilisation devant un tribunal de Pretoria où s’est ouvert ce mercredi le procès de deux fermiers blancs accusé de crime racial, finalement ajourné jusqu’au 25 janvier prochain.

Un procès pour racisme qui fait grand bruit en Afrique du Sud. Deux fermiers blancs, accusés de crime racial, pour avoir tenté d’enfermer dans un cercueil un Noir, ont été présentés devant un juge ce mercredi à Pretoria, la capitale. Mais, à l’issue de cette première audience, le procès a été reporté jusqu’au 25 janvier prochain.

Dans une vidéo publiée sur les réseaux sociaux, on y voit leur victime, Victor Mlotshwa, ici sur ces images, allongé, vivant, dans un cercueil que l’un de ses bourreaux tentaient de fermer alors que l’autre menaçait d’y introduire un serpent.

La vidéo a suscité une vague d’indignation dans le pays comme peut en témoigner cette forte mobilisation à l’ouverture de l’audience mercredi. « Ils ont pris nos terres et maintenant ils sont en train de traiter notre peuple, tous les jours, ils contrarient notre peuple. Mais, nous n’allons pas permettre ce genre de situation dans cette démocratie », a prévenu Desmond Moela, président de la Ligue des Jeunes de l’ANC.

« Laissez-moi de vous dire pourquoi les Blancs continuent d‘être arrogants, laissez-moi vous dire pourquoi ils ont l’audace de capturer l’un des nôtres, de le battre, de le battre, alors qu’il demandait de l’aide, avant de le mettre dans un cercueil menaçant de le brûler vif. Pourquoi les Blancs, 22 ans après que Nelson Mandela leur a pardonné, pourquoi font-ils toujours cela ?! », a renchéri Mbuyiseni Ndlozi, porte-parole national des Economic Freedom Fighters de Julius Malema.

Le procès de ces deux fermiers blancs met au grand jour les divisions raciales qui minent la société sud africaine plus de deux décennies après la fin de l’Apartheid.

Voir plus