Bienvenue sur Africanews

Merci de choisir votre version

Regarder en direct

Infos

news

La ''super Lune'' refait surface près de 70 ans après sa dernière apparition

La ''super Lune'' refait surface près de 70 ans après sa dernière apparition

Lune

Après l’Asie-Pacifique, la “super Lune” a pu être admirée plus à l’ouest, notamment au-dessus de l’Europe où les Athéniens qui l’ont vu se lever depuis l’Acropole étaient plus chanceux que les Londoniens privés par les nuages de ce spectacle inédit depuis près de 70 ans. Quasiment sur le même méridien, mais en Afrique (notamment en Afrique du Sud), des milliers de personnes ont également pu l’observer.

Lundi soir, des milliers de personnes ont pu observer la ‘‘super lune’‘ qui à atteint son point le plus proche de la Terre depuis le 26 janvier 1948.

Une situation due à la concomitance de deux phénomènes astronomiques : la phase de pleine lune tombe presque au moment où l’astre est au plus près de la Terre.

Près de 70 ans après sa dernière apparition, l’on a pu observer une lune plus brillante et plus grande que la normale. Jusqu‘à 14 % plus grande et 30 % plus brillante selon la Nasa.

La Lune se trouvait lundi à “seulement” 356.509 km de la Terre, contre une distance moyenne de 384.400 km. Il faut remonter au 26 janvier 1948 pour avoir une “super Lune” dont la distance avec la Terre soit inférieure, et il faudra attendre le 25 novembre 2034 pour que la Lune se rapproche davantage de la Terre, selon Pascal Descamps, de l’Observatoire de Paris.

De plus, “comme le système Terre/Lune se rapproche du moment de l’année où il est le plus proche du Soleil (le 4 janvier 2017), la Lune reçoit plus de lumière du soleil que d’habitude, ce qui augmente sa luminosité apparente”, explique l’Association astronomique irlandaise (IAA).

La Lune, qui a atteint son point le plus proche de la Terre à 11H22 GMT et a été pleine à 13H52 GMT. Le phénomène a été visible de partout à l‘œil nu dans un ciel dégagé, mais avec des jumelles ou un télescope, la surface lunaire pouvait être observée comme jamais.

Des équipements spéciaux ont ainsi été proposés au public dans plusieurs pays comme la Thaïldande, où l’Institut national de recherche astronomique a mis en place des télescopes dans plusieurs villes.

Il faudra encore attendre le 25 novembre 2034 pour que la Lune se rapproche davantage de la Terre, selon les chercheurs.