Bienvenue sur Africanews

Merci de choisir votre version

Regarder en direct

Economie

business

CEMAC: Le Gouverneur de la BEAC favorable à "l'ajustement".

CEMAC: Le Gouverneur de la BEAC favorable à "l'ajustement".

Congo

Les économies d’Afrique centrale évoluent en dents de scies depuis trois ans ; du fait de la chute brutale des cours du pétrole. Quatre des six pays de la sous-région sont tributaires directes des recettes d’exportation du pétrole.
Cette année la Banque des états d’Afrique centrale (BEAC) projette une regression de près d’un demi point du taux de croissance .La croissance passerait ainsi de 1,8 % en 2015 à 1,7 % cette année.
Pour le Gouverneur de la BEAC, un ajustement s’impose

“Il faut renforcer l’intégration, améliorer le climat des affaires souligne Lucas Abaga Nchama …L’ajustement s’impose.Lorsqu‘à un moment donné le principal produit d’exportation connaît une chute drastique, vous comprenez que cela va impacter les recettes!!!”

Au dela de l’ajustement économique, il y a lieu d’après le gouverneur d’améliorer la dépense publique et la collecte des decettes fiscales.

“ Il y a lieu d’améliorer la qualité de la dépense,définir les priorités, et au niveau de la recette, élargir l’assiette fiscale;Il n’ya pas de miracle.”, avertit Lucas Abaga Nchama.

Il y a lieu d'améliorer la qualité de la dépense,définir les priorités, et au niveau de la recette, élargir l'assiette fiscale.

De nombreux pays de la CEMAC semblent tirer les premières leçons de cette crise avec le lancement des grandes plantations agricoles notamment.

Voir plus