Bienvenue sur Africanews

Merci de choisir votre version

Regarder en direct

Infos

news

Nigeria : policiers et soldats accusés d'abus sur des réfugiées

Nigeria : policiers et soldats accusés d'abus sur des réfugiées

Des responsables nigérians, notamment des policiers et des soldats, accusés par l’organisation Human Rights watch d’avoir violé et abusé de femmes réfugiées.

Quatre des quarante trois victimes ont clairement déclarée avoir été droguées, trente-sept autre, contraintes à des relations sexuelles en échanges de fausses promesses de mariage ou d’assistance matérielle et financière.

L’enquête menée par l’organisation en juillet dernier révèle que les victimes, réfugiées dans des camps du nord-est du Nigeria ont déjà essuyé les affres des djihadistes de Boko haram.

Les auteurs de ces manquements sont des soldats, des policiers, des responsables de camps et des membres de groupes d’auto-défense mis en place par l’armée pour lutter cotre Boko Haram.

Les conditions de vie dans lesquelles ces populations déplacées vivent les rendent encore plus vulnérables. Il leur manque de tout : nourriture, vêtements, médicaments.

Les policiers et militaires abusent de leur position de pouvoir et troquent de la nourriture et des cadeaux contre des relations sexuelles, ajoute encore Human Rights watch.