Bienvenue sur Africanews

Merci de choisir votre version

Regarder en direct

Sport

sport

Chiefs-Pirates, le derby qui divise Soweto

Chiefs-Pirates, le derby qui divise Soweto

Afrique du Sud

C’est l’une rivalité les plus chaudes du football africain. Le derby de Soweto entre les Kaizer Chiefs et les Orlando Pirates, prévu ce samedi, déchaîne les passions en Afrique du Sud depuis près d’un demi-siècle.

C’est un duel qui, à lui seul, résume les splendeurs et les misères du football sud-africain. Entre les Orlando Pirates et les Kaisers Chiefs, il s’agit plus que d’un match de football, c’est une réputation, une fierté qui est en jeu dans ce match, plus important que n’importe quel autre aux yeux des deux formations du township de Soweto. Perdre cette rencontre est comme brader sa fierté à l’ennemi. « Je connais quelques supporters qui se seraient suicidés si leur équipe avait perdu, à l’époque. Que ce soient les Chiefs ou les Pirates. Et certains fans des Pirates ne prenaient pas la défaite à la légère, ils étaient violents des fois », déclare Thomas Kwenaite, journaliste sportif. « C’est toujours très grave quand vous perdez parce que toute la semaine, ensuite, vous ne pouvez pas vous vanter, vous ne marchez plus la tête haute, fièrement, vous perdez cette dignité », soutient Jerry “jambes du tonnerre” Sikhosana, ancien joueur des Orlando Pirates.

Ce derby qui dépasse les frontières de Soweto n’a jamais perdu de sa splendeur. Deux fois par an, le Soccer City Stadium de Johannesburg affiche le plein et retrouve une ambiance électrique aux sons assourdissants des vuvuzelas et chants guerriers de supporters surexcités. Un rêve pour n’importe quel footballeur. « Jouer lors d’un derby, c’est quelque chose de formidable, de spécial. Ce n’est pas à la portée de tous les joueurs. Il y a des joueurs qui jouent pour des petites équipes et aussi pour l‘équipe nationale, mais pas pour les Pirates ou les Chiefs… la sensation n’est pas la même, et ne le sera jamais », Mpho Makola, Joueur des Orlando Pirates.

Samedi les deux formations s’affronteront pour la 160e fois de l’histoire. Les Pirates, 3es du championnat, qui accueillent les Chiefs, actuels leaders, ont déjà hâte d’y être. Et personne ne veut manquer ce derby bouillant. « Je dois calmer mes joueurs surmotivés. Comme vous pouvez le voir, nous avons quelques blessures, mais dès lundi, miracle, ils vont sortir de l’infirmerie en pleine forme pour jouer. Tout le monde veut prendre part aux derbys », explique l’entraîneur, Muhsin Ertuğral. Du côté de Chiefs, la détermination n’est pas moins intense. Car c’est ça la particularité de ce duel fratricide : plus qu’un match de football. Une question d’honneur.

Voir plus