Bienvenue sur Africanews

Merci de choisir votre version

Regarder en direct

Infos

news

RDC : les évêques congolais appellent à la tenue des élections en 2017

RDC : les évêques congolais appellent à la tenue des élections en 2017

République démocratique du Congo

L‘Église catholique du Congo a appelé les politiciens du pays à renégocier l’accord conclu la semaine dernière, afin que l‘élection présidentielle se tienne l’année prochaine et interdisant au président Joseph Kabila de se présenter pour un troisième mandat.

La coalition au pouvoir et une partie de l’opposition en RDC ont convenu de reporter l‘élection présidentielle de novembre à avril 2018, évoquant des difficultés logistiques et budgétaires pour inscrire des millions d‘électeurs.

Un accord dénoncé et rejeté par le principal bloc de l’opposition du pays.

Au regard des grandes divergences qui préoccupent réellement, les évêques estiment qu’il est urgent et nécessaire que toutes les parties se retrouvent dans un cadre pour désigner comme vous voulez, les plus important en vus d’applanir les divergences pour l’intérêt supérieur de la nation.“ Explique l’abbe donatien shole, membre du cenco (Conference épiscopale nationale du Congo).

Cet accord, selon l’opposition permet au président Kabila de se maintenir au pouvoir au-delà de la fin de son mandat ; accusations rejetées par le gouvernement.

La disposition finale de l’accord politique prévoit que les autres parties non prenantes peuvent à tout moment se joindre aux résolutions en signant l’accord politique.“ défend Alain Atundu, porte-parole de la coalition au pouvoir.

Le parti d’opposition des forces réformistes pour l’unité et la solidarité (Fonus) promet de nouvelles manifestations, au risque d’un retour aux violences généralisées. Hemery Okunji est députe national pour le Fonus.

La majorité tient a cet accord pourquoi, tout justement parce que l’accord est signé en faveur de la majorité au pouvoir, c’est-à-dire dans la logique de viol de la constitution pourvue qu’on se partage le pouvoir tandis que nous ensemble avec notre peuple, d’ailleurs vous avez dû le remarquer, a travers des actions du rassemblement pacifique, nous tenons au respect strict de la constitution, c’est cela la différence.

Un récent sondage effectué dans le pays montre que plus de 81 % de Congolais s’opposent à la modification de la constitution en RDC.

Voir plus