Bienvenue sur Africanews

Merci de choisir votre version

Regarder en direct

Infos

news

La jungle de Calais : le cas des mineurs

La jungle de Calais : le cas des mineurs

France

Les organisations de défense des droits des enfants ont affirmé qu’il y a des mineurs non accompagnés portés disparues dans le camp de la “Jungle” de Calais.

Ajoutons que les autorités françaises ont souligné que les nouveaux arrivants à Calais ne bénéficieront pas du programme de réinstallation.

La “Jungle” de Calais est quasiment vide, mais des migrants erraient toujours dans cette zone, notamment les candidats au départ vers des centres d’accueil et ceux bien décidés à passer en Angleterre.

Avant le démantèlement, le ministère de l’Intérieur dénombrait 6.486 hommes, femmes et mineurs, présents dans la « jungle », ce qui laisserait supposer que des centaines de personnes n’ont pas été prises en charge par la France.

“Nous savons aussi qu’hier et la nuit d’avant, beaucoup d’enfants ont fui. C’est exactement ce que nous voulions éviter. Nous ne voulions pas que les enfants perdent confiance au système et au fonctionnement parce que nous ne serons pas en mesure de les protéger,” a déclaré Doroty Sang, défenseur des droits des enfants.

Selon le préfet de la région de Calais, tous les mineurs ont été pris en charge au cours de la nuit. Les autorités ont demandé à toutes les associations de les mettre en contact les mineurs malades, de sorte qu’ils puissent être traités.

Un total de 68 mineurs ont été accueillis après le plaidoyer et ont été emmenés au centre d’enregistrement, avant d‘être orientés vers les centres d’accueil spécialisés dans le traitement des mineurs.

Voir plus