Bienvenue sur Africanews

Merci de choisir votre version

Regarder en direct

Infos

news

Le président Dos Santos et sa fille convoqués par la justice angolaise

Le président Dos Santos et sa fille convoqués par la justice angolaise

Angola

Le président angolais Jose Eduardo Dos Santos a été convoqué par la justice tout comme sa fille Isabel après un recours introduit par un groupe d’avocats qui contestent la nomination de cette dernière à la tête de la compagnie nationale pétrolière.

Le choix de la fille du président angolais Jose Eduardo Dos Santos pour diriger la Sonangol atterrit devant la justice angolaise. La Cour suprême du pays va, en effet, examiner un recours contre la nomination d’Isabel Dos Santos à la tête de la compagnie nationale pétrolière. « La Cour suprême a accepté notre recours, c’est une étape très importante. C’est la première fois qu’elle étudie une décision du président de la République », a indiqué David Mendès, porte-parole des plaignants, qui a indiqué mardi que la Cour suprême avait donné huit jours au président et à sa fille pour répondre à ce recours.

À l’origine, une plainte déposée par 14 avocats qui accusent le président angolais de népotisme et de violation du droit en matière de probité. « La loi dit que les agents publics ne doivent pas nommer ou permettre la nomination de membres de leur famille », a précisé M. Mendès pour justifier leur démarche.

Considérée comme la femme la plus riche d’Afrique, Isabel Dos Santos, fille aînée du président Jose Eduardo Dos Santos, a été nommée en juin directrice de la Sonangol. La société présentait un chiffre d’affaires de 40 milliards de dollars en 2013, traverse de sérieuses difficultés financières depuis la baisse des cours du pétrole.

Les analystes pensent que sa nomination à tête de la compagnie pétrolière nationale pourrait lui octroyer une position stratégique dans l’appareil du pouvoir angolais que dirige son père depuis près de 37 ans. La famille Dos Santos est accusée par les opposants de piller les richesses du pays, premier producteur de pétrole d’Afrique.

Une “Princesse” bien fortunée

Puissante femme d’affaires de 43 ans, Isabel Dos Santos, surnommée « la Princesse », est la huitième fortune du continent, selon le magazine américain Forbes, avec un patrimoine estimé à 3,3 milliards de dollars. Elle possède des parts dans plusieurs compagnies en Angola et au Portugal, particulièrement dans le secteur bancaire et de la téléphonie mobile. Elle possède notamment 19 % de BPI, quatrième banque du Portugal et contrôle 10% de Zon Multimedia, spécialisée dans les télécommunications.

Voir plus