Bienvenue sur Africanews

Merci de choisir votre version

Regarder en direct

Infos

news

L'ONU s'inquiète de la multiplication des discours haineux au Soudan du Sud

L'ONU s'inquiète de la multiplication des discours haineux au Soudan du Sud

Sud-Soudan

Multiplication des discours haineux au Soudan du Sud, l’ONU sonne l’alarme et met en garde contre des violences ethniques.

La fracture entre ethnies au Soudan du Sud s’accentue. Cette situation est surtout la conséquence de la multiplication des discours haineux et incitatifs à la violence. « Il y a toujours un fond de conflits ethniques dans le pays et les attaques continuent sur une base presque quotidienne », regrette Ravina Shamdasani, porte parole du Haut-commissaire des Nations Unies aux Droits de l’Homme. Une situation particulièrement préoccupante pour l’ONU qui met en garde contre des massacres dans le pays.

Selon Ravina Shamdasani, cette multiplication des discours de la haine « représente une augmentation dans la rhétorique très haineuse et des menaces très spécifiques contre une communauté particulière. Nous sonnons l’alarme parce que, compte tenu de la situation instable du pays, ces types de menaces ne sont pas de simples mots, ils peuvent avoir un effet explosif ».

Le Haut commissariat de l’ONU aux Droits de l’homme a, en outre, révélé que des lettres de menace contre des populations de région équatoriale ont été déposées à l’extérieur de bureaux de plusieurs organisations humanitaires.

La tension a été ravivée ces dernières semaines, au Soudan du Sud, par l’attaque d’un bus au sud de la capitale Juba faisant plusieurs morts. Une attaque que le camp du président Salva Kiir a imputé aux rebelles fidèles à son opposant et ancien vice-président Riek Machar actuellement en exil après les combats fratricides qui secoués la capitale Juba en juillet dernier.

Voir plus