Bienvenue sur Africanews

Merci de choisir votre version

Regarder en direct

Economie

business

Au Nigeria, le transport aérien en pleine zone de turbulences

Au Nigeria, le transport aérien en pleine zone de turbulences

Nigéria

Les agences de voyage nationales et internationales, ainsi que les compagnies aériennes opérant au Nigeria, ont du mal à stabiliser leurs rendements, compte tenu de la crise de la monnaie locale, le naira.

Le Nigeria est confronté à sa première récession depuis plus de deux décennies, ce qui a conduit à des réductions des recettes publiques et à des pénuries chroniques en dollars. En conséquence, certaines compagnies aériennes réduisent le nombre de vols en destination du Nigéria.

Chris Ndulue, PDG d’Efficient Links Travels and Tours Limited : “fondamentalement, le plus gros problème, ce sont maintenant les questions de change et elles influent fortement sur les compagnies aériennes, en raison de la hausse des devises dans les opérations aériennes. Beaucoup de choses sont importées, un grand nombre de services sont importés, donc nous dépendons du marché des changes. Ce qui signifie que nos coûts ont augmenté, plus que doublé dans certains cas. “

Avec une augmentation estimée à 300 % du prix des billets, les agences de voyages ajoutent que leurs ventes ont chuté jusqu‘à 40%.

Osagie Igiebor, directeur des ventes et marketing : “nous avons perdu, nous avons perdu dans la mesure où, hormis les compagnies aériennes, le volume a considérablement diminué en raison de tarifs trop chers, extrêmement coûteux. Peu de familles peuvent se permettre d’acheter des billets d’avion. Vous savez, les frais de scolarité des écoles sont coûteux à l‘étranger et être en mesure d’acheter un billet d’avion, ce n’est pas donné “.

Emirates Airlines a quant à lui annoncé qu’il suspendra ses quatre vols hebdomadaires entre Dubaï et Abuja à partir du 30 octobre, pour garantir une meilleure utilisation de sa flotte.

Voir plus