Bienvenue sur Africanews

Merci de choisir votre version

Regarder en direct

Infos

news

Nigeria : un autre proche de Goodluck Jonathan mis aux arrêts

Nigeria : un autre proche de Goodluck Jonathan mis aux arrêts

Nigéria

Reuben Abati, ancien porte-parole du président nigérian Goodluck Jonathan a été arrêté ce lundi et est toujours aux mains de la brigade anti-corruption.

Un autre proche du cercle Goodluck Jonathan épinglé dans une affaire de corruption. Reuben Abati, ancien éditorialiste de renom devenu porte-parole de l’ancien président nigéran a été interpellé ce lundi dans le cadre d’une enquête sur le détournement présumé de fonds destinés à la lutte contre le groupe islamiste Boko Haram.

Reuben Abati est encore détenu par la Commission pour les crimes économiques et financiers (EFCC) qui lui fait subir un interrogatoire, a annoncé mardi un porte-parole de la EFCC.

Ancien patron de la rédaction du quotidien Guardian, Reuben Abati est soupçonné d’avoir reçu frauduleusement de l’argent de Sambo Dasuki, l’ancien conseiller à la sécurité, lui-même empêtré dans trois affaires différentes.

La plus rocambolesque, qui concerne notamment Reuben Abati, est celle relative au détournement de deux milliards de dollars de fonds qui auraient dû être alloués à la Défense mais ont servi à payer la campagne électorale de M. Jonathan, en 2015, alors que le pays souffrait de l’insurrection du groupe djihadiste Boko Haram.

Ce scandale dénommé #DasukiGate au Nigeria, a déjà entraîné trois collaborateurs du président Goodluck Jonathan dans les géôles de la EFCC. Un ancien ministre d‘État à la Défense, Musiliu Obanikoro, est aux mains de la commission depuis lundi dernier. Le ministre s’est volontairement rendu après avoir séjourné plusieurs mois loin du Nigeria.

Elu l’an dernier face à Goodluck Jonathan, Muhammadu Buhari a lancé une vaste campagne anti-corruption visant les proches du gouvernement précédent. Pour une certaine partie de l’opinion nigériane, cependant, cette campagne est juste un crédo pour museler l’opposition.

Photo crédit : The Guardian
Voir plus