Bienvenue sur Africanews

Merci de choisir votre version

Regarder en direct

Infos

news

Angola : la justice va examiner la nomination d'Isabel dos Santos à la Sonangol

Angola : la justice va examiner la nomination d'Isabel dos Santos à la Sonangol

Angola

Si la nomination de la fille du président à la tête de la Sonangol, principale entreprise publique de pétrole de l’Angola, avait provoqué un tollé, les plaignants ne lâchent pas prise pour autant. Ils ont affirmé à l’AFP par le biais de leur porte-parole, que « la justice va examiner un recours contre la nomination » d’Isabel dos Santos.

« La cour suprême a accepté notre recours, c’est une étape très importante. C’est la première fois qu’elle étudie une décision du président de la République », a indiqué David Mendes, porte-parole d’un groupe de douze juristes qui avaient contesté la nomination d’Isabel dos Santos en juin.

« La loi dit que les agents publics ne doivent pas nommer ou permettre la nomination de membre de leur famille », a ajouté M. Mendes. Selon lui, la Cour suprême avait donné ‘‘huit jours’‘ au président et à sa fille pour répondre à ce recours.

Toutefois, il soutient que le chef de l’Etat ne devrait pas se présenter en personne devant la justice, mais envoyer un représentant légal.

« La Constitution de l’Angola est claire : le président ne doit pas rendre de comptes à la justice ou au parlement pour des actions pendant son mandat », a répondu sous couvert d’anonymat, un membre du parti au pouvoir MPLA.

La Sonangol est en proie à des difficultés financières énormes depuis la baisse des cours de l’or noir ces dernières années.

Surnommée ‘‘la princesse’‘, Isabel dos Santos est la femme la plus riche d’Afrique. Elle est, par ailleurs, accusée d’avoir fait fortune grâce à la protection de son père qui dirige l’Angola depuis 1979.

Voir plus