Bienvenue sur Africanews

Merci de choisir votre version

Regarder en direct

Infos

news

La terre n'a jamais été aussi polluée en gaz carbonique qu'en 2015, selon les Nations unies

La terre n'a jamais été aussi polluée en gaz carbonique qu'en 2015, selon les Nations unies

ONU

Selon l’Organisation météorologique mondiale, la concentration globale en dioxyde de carbone a dépassé le seuil symbolique de 400 parties par seconde pour la première fois l’année dernière.

« Sa durée de vie est très longue et il y a quelques études scientifiques qui estiment que le retour à des niveaux pré-industriels peut prendre des dizaines de milliers d’années. Il est donc urgent que nous commencions à réduire les émissions de dioxyde de carbone », a indiqué le secrétaire général de l’OMM Petteri Taalas.

Le seuil de 400 parties par million se situe 40 % au-dessus des niveaux enregistrés avant la révolution industrielle du XIXe siècle. Paradoxalement, cette mauvaise nouvelle intervient alors que plus de 200 gouvernements ont paraphé un accord destiné à freiner les émissions des gaz à effets de serre.

Nous allons atteindre assez rapidement les 2 degrés de réchauffement si nous ne changeons pas de comportement.

« Je pense que la question clé est de s’appuyer sur la volonté politique et de prendre des mesures concrètes si nous voulons atteindre ce niveau d’1,5 degré, a-t-il déclaré en conférence de presse. Dans tous les cas, nous allons atteindre assez rapidement les 2 degrés de réchauffement si nous ne changeons pas de comportement. Et pour l’instant, nous n’avons pas encore pris cette direction en termes pratiques ».

À côté des causes humaines du réchauffement de la planète, les scientifiques émettent aussi l’hypothèse que ce niveau record de dioxyde de carbone dans l’atmosphère a été favorisé par le phénomène El Niño, qui a particulièrement balayé la partie orientale de l’Océan Pacifique.