Bienvenue sur Africanews

Merci de choisir votre version

Regarder en direct

Infos

news

L'UE exprime ses regrets après la décision de l'Afrique du Sud et du Burundi de quitter la CPI

L'UE exprime ses regrets après la décision de l'Afrique du Sud et du Burundi de quitter la CPI

Union européenne

Bruxelles a indiqué dans un communiqué qu’elle est particulièrement étonnée du revirement de l’Afrique du Sud alors que le pays a grandement oeuvré à l’instauration de la Cour et qu’il fait partie des premiers signataires du statut de Rome.

L’Afrique du Sud a annoncé la semaine dernière qu’elle avait notifié le secrétaire général des Nations unies de son intention de se mettre en retrait du statut de Rome, le traité qui fonde la Cour pénale internationale.

L’initiative de Prétoria est intervenue quelques jours après un vote du Parlement du Burundi sur le même objet. Sur demande du gouvernement, les élus Burundais ont décidé de retirer leur pays de l’institution basée à La Haye. Une décision que les Européens disent accueillir avec « inquiétudes ».

Alors que l’Afrique du Sud et le Burundi soulignent, chacun à sa manière, des interférences entre les attributions de la CPI et leur souveraineté, la haute représentante de l’UE pour les Affaires étrangères, Federica Mogherini, parle da la disponibilité des Européens à des « discussions constructives » avec les deux pays.