Bienvenue sur Africanews

Merci de choisir votre version

Regarder en direct

Football Planet

football-planet

Focus sur la finale aller de la Ligue des Champions Africaine dans Football Planet

Focus sur la finale aller de la Ligue des Champions Africaine dans Football Planet

Football planet

INTRO
Salut chers téléspectateurs et merci de rester fidèles à nos programmes. Ravi de vous retrouver pour ce nouveau numéro de Football Planet, votre émission quotidienne sur la chaine panafricaine Africanews. Mon nom est Wahany Johnson SAMBOU.

SOMMAIRE
1- Au sommaire de cette émission, la Ligue africaine des champions, acte final. Et les Mamelodi Sundowns qui se rapprochent d’un premier sacre continental après leur victoire 3-0 sur le Zamalek du Caire, samedi, en finale-aller.
2- Le marathon pour la Coupe du monde 2018 a démarré fort sur le continent il y a un peu plus d’une semaine. Nous nous sommes intéressés à la Côte d’Ivoire et la vie sans Yaya Touré.
3- Nous parlerons ensuite du Mondial U17 Féminin, et les espoirs déchus de l’Afrique en Jordanie. Vous aurez la réaction de l’entraineur du Cameroun dans cette émission.
4- Et nous terminerons par la liste des nominés pour le Ballon d’Or africain 2016. Les détails dans cette émission… Merci de suivre Africanews et Football Planet. Bienvenus.

LA CITATION DE LA SEMAINE:

Mais avant d’entrer dans le vif du sujet, voici notre citation de la semaine. Elle est signée Jonathan Ayité, attaquant togolais qui vient d’annoncer sa retraite internationale. « Étant donné le peu d’attention qu’on me porte au jour d’aujourd’hui et vu les nouveaux projets dont je ne fais plus partie, cela me renforce dans l’idée de me consacrer à d’autres aspirations et d’autres orientations dans ma vie professionnelle et ma vie d’homme tout simplement », Jonathan Ayité, ancien international togolais.

LIGUE DES CHAMPIONS CAF : LES MAMELODI SUNDOWNS PROCHES DU SACRE

1- La Ligue africaine des champions maintenant avec la belle histoire qui se poursuit pour les Mamelodi Sundowns. Repêchés après la disqualification de Vita Club, les Sud-africains sont en passe de réaliser un exploit qu’aucun club n’a réussi dans ce tournoi. Samedi, en finale-aller, ils ont corrigés les Egyptiens du Zamalek sur le score sans appel de 3 buts à 0, grâce à des réalisations de Laffor, Langerman et Islam Gamal contre son camp. Ils prennent ainsi une sérieuse option vers le sacre. Ce qui serait une première pour l‘équipe sud-africaine qui dispute là sa deuxième finale de Ligue des Champions. Ironie de l’histoire, la première, elle l’avait perdue face au Zamalek du Caire il y a 15 ans. Retour dimanche prochain dans la capitale égyptienne.

CÔTE D’IVOIRE : LA VIE SANS TOURÉ ET DROGBA

Ils sont champions d’Afrique et font office de favori dans leur groupe des éliminatoires à la Coupe du monde 2018. Les Eléphants de la Côte d’Ivoire ont démarré fort leur campagne qualificative en s’imposant tranquillement à domicile (3 buts à 1) devant le Mali. Un début rassurant pour une équipe qui va devoir montrer qu’elle est capable de réaliser de grands exploits sans des joueurs mythiques qui ont marqué son histoire cette dernière décennie. Après la retraite de Didier Drogba, il y a deux ans, la Côte d’Ivoire va maintenant composer sans Yaya Touré, un des grands artisans du sacre à la Can 2015. Alors pour parler de la vie des Eléphants sans leurs guides de ces dernières années, nous sommes au téléphone avec Adamah Khalil, journaliste sportif au quotidien Fraternité Matin.

Monsieur, merci. Les Eléphants étaient attendus pour leur première sortie après l’annonce de la retraite de Yaya Touré. La victoire face au Mali, en éliminatoires du Mondial 2018 peut-elle permettre d’affirmer que ce départ de Yaya Touré après celui de Didier Drogba ne risque pas d’affecter l’équipe de Côte d’Ivoire  ?

Depuis que Didier Drogba est parti, ça c‘était bien avant. Et puis il y a eu récemment Yaya Touré, l‘équipe, depuis dix matchs déjà, n’a pas concédé de défaite. Ce qui est encourageant et un signe positif que les jeunes veulent prendre la relève, prendre leur responsabilité. Maintenant, après il est difficile de remplacer des noms comme Didier et Yaya Touré qui, à eux seulement, comptent six titres de Meilleur joueur africain c’est-à-dire Ballon d’or, dont deux pour Didier Drogba et quatre pour Yaya Touré, en l’espace d’une dizaine d’années. Donc, il n’est pas évident de pouvoir les remplacer tous comme ça. Ce serait maintenant un jeu collectif, un jeu beaucoup plus rigoureux. Mais, on va le dire, cette formation des Eléphants est en train petit à petit d’essayer de les remplacer en réussissant des victoires tant bien que mal.

Monsieur Khalil, je vous remercie. C’était donc Adamah Khalil, journaliste sportif ivoirien que nous avons joint depuis Abidjan, en Côte d’Ivoire.

ALGÉRIE: RAJEVAC JETTE L‘ÉPONGE

Restons dans ce registre des sélections nationales pour évoquer le départ de l’entraineur de l’Algérie Milovan Rajevac qui a annoncé sa démission mardi dernier. Une décision prise trois jours après le match nul des Fennecs à domicile devant le Cameroun (1-1) en éliminatoires du Mondial 2018, révélateur d’un malaise au sein du groupe. Ce n’est donc pas une surprise pour la presse algérienne, comme nous l’affirme Amza Rahmouni, journaliste sportif au quotidien Le Buteur.

Une surprise, je dirais non parce que, nous les journalistes, on savait déjà que certains joueurs n‘étaient pas à l’aise avec Milovan Rajevac à partir du premier stage qui avait précédé la rencontre face au Lesotho pour les éliminatoires de la Can. Mais, je pense que le résultat a précipité les choses. C’est vrai que l‘équipe se trouve dans une très mauvaise posture parce qu’elle a perdu deux points, deux points qui vont l’obliger d’aller négocier un bon résultat au Nigeria tout d’abord. Parce qu’une défaite ou un nul va permettre soit aux Super Eagles soit aux Camerounais de prendre un peu d’avance. Mais, par rapport au départ du coach, je pense que ça a été une bonne chose puisque désormais la responsabilité est dans le camp des joueurs. C’est à eux maintenant d’assumer leur responsabilité, c’est-à-dire, soit ils gagnent et prouvent qu’ils avaient raison, sinon ils seront vraiment dans une très mauvaise situation vis-à-vis du peuple algérien et des supporters surtout.

MONDIAL U17 FÉMININ : LE RATÉ AFRICAIN

Parlons à présent de la Coupe du monde féminine des moins de 17 ans qui se joue en moment en Jordanie. Il n’y aura pas de médaille pour l’Afrique qui a vu ses derniers espoirs s’envoler avec l’élimination du Ghana par la République de Corée jeudi en quart de finale. Les Black Maidens ont été battues 2-1, mais le Ghana aura été le seul représentant du continent à dépasser la phase de poule, le Cameroun et le Nigeria ayant été éliminés dès le premier tour. Suivons ensemble les tableaux de ces trois équipes dans ce Mondial U17 féminin.

MONDIAL U17 FÉMININ : LA DÉCEPTION CAMEROUNAISE
Après le tournoi, place au bilan. Une élimination précoce est toujours douloureuse, même si c’est pour une première participation. C’est le cas du Cameroun qui nourrissait beaucoup d’ambition dans cette compétition. On peut donc imaginer les regrets du sélectionneur Minkréo Birwé qui est avec nous au téléphone.

Merci coach et bienvenu sur Africanews. Après un parcours aussi catastrophique, trois matchs trois défaites, on peut facilement parler de grosse déception, n’est-ce pas ?

CAF: BALLON D’OR AFRICAIN 2016

Qui sera le successeur de Pierre-Emerick Aubameyang au palmarès du Ballon d’Or africain? Une certitude, ce ne sera pas Yaya Touré. L’ancien capitaine de la Côte d’Ivoire, quatre fois lauréat de 2011 à 2014, est le grand absent de la liste de 30 joueurs dévoilés samedi par la CAF. Pierre-Emeryck Aubameyang est, en revanche, bien là. Il reste le favori pour sa propre succession à côté de l’Algérien Riyad Mahrez, champion d’Angleterre avec Leicester.
Avant de vous quitter, juste vous informer qu’Africanews a été récompensée samedi à la cérémonie des “Innovation Awards” du MIPCOM de Cannes, salon audiovisuel européen, organisé par les magazines Digital TV Europe et le groupe TBI. C’est le deuxième prix remporté par votre chaine panafricaine en l’espace d’un mois et moins de six mois après son lancement. Toutes nos félicitations à l‘équipe éditoriale et technique, ainsi qu‘à la direction. Et surtout à vous, pour votre votre fidélité.

Et c’est sur cette note que se termine ce nouveau numéro de Football Planet que vous pouvez également retrouver sur nos différentes plateformes sur les réseaux sociaux Twitter, Facebook et sur notre site web www.africanews.com. A la semaine prochaine.

Football Planet

Football Planet, c'est pour vous. Nous voulons donc partager vos opinions sur ce programme. Si vous souhaitez contribuer à Football Planet, voici comment nous contacter : Si vous souhaitez plus de détails sur la contribution, cliquez ici

Football Planet

Football Planet, c'est pour vous. Nous voulons donc partager vos opinions sur ce programme. Si vous souhaitez contribuer à Football Planet, voici comment nous contacter : Si vous souhaitez plus de détails sur la contribution, cliquez ici