Bienvenue sur Africanews

Merci de choisir votre version

Regarder en direct

Infos

news

Dialogue politique en RDC : un accord controversé rejeté par l'opposition

Dialogue politique en RDC : un accord controversé rejeté par l'opposition

République démocratique du Congo

Les délégués présents au dialogue national ont validé le maintien au pouvoir de Joseph Kabila au-delà de la fin de son mandat.

Les délégués du forum du dialogue national, signataires de l’accord conclu lundi à Kinshasa en République démocratique du Congo, semblent être satisfaits de l’issue des travaux.

Cet accord signé par la majorité présidentielle et une partie de l’opposition, approuve l’organisation de la présidentielle en avril 2018, ainsi que le maintien à la tête du pays de Joseph Kabila au-delà du 20 décembre 2016.

“Il y en a qui choisissent de faire la guerre pour discuter après, nous, nous avons choisi de faire la paix pour éviter la guerre et parier sur les vies humaines, cet accord, c’est le socle pour la paix et la démocratie, “ a déclaré Vital Kamhere, opposant, délégué de l’opposition au dialogue.

“C’est la voix de la raison qui a triomphé, c’est la voix de la sagesse aussi qui a triomphé et finalement, c’est le peuple qui a gagné, “ a pour sa part affirmé Néhémie Mwilanya, directeur de Cabinet du Chef de l‘état Kabila Kabange.

“Oui, je pense que les accords seront respectés, c’est le souhait. La force d’un accord, c’est son respect, si les accords ne sont pas respectés, cela ne fait que tomber dans le cycle de violence. Sinon, nous pensons que les accords qui viennent d‘être signés seront bien respectés,” a indiqué le Révérend Milenge Mwenelwata, membre de l‘église du Christ au Congo.

L’UDPS d’Etienne Tsisekedi l’opposant historique, a rejeté cet accord qu’il a qualifié d’anticonstitutionnel, et appelle à un dialogue réellement inclusif en République démocratique du Congo.

Voir plus