Bienvenue sur Africanews

Merci de choisir votre version

Regarder en direct

Infos

news

Niger : attaque repoussée d'une prison abritant des ''terroristes''

Niger : attaque repoussée d'une prison abritant des ''terroristes''

Niger

La prison de Koutoukalé, à 50 km au nord-ouest de Niamey, où sont détenus des “terroristes”, a été attaquée à 4h00 (03H00 GMT) par des hommes armés qui ont été repoussés, a assuré lundi le ministre nigérien de l’Intérieur Mohamed Bazoum sur les réseaux sociaux.

“La prison civile de Koutoukalé où sont détenus de nombreux terroristes, Maliens notamment, a été attaquée à 4h00 ce matin. L’ennemi a été repoussé laissant derrière lui des morts portant des ceintures explosives”, selon le ministre.

L’attaque survient après l’enlèvement vendredi d’un humanitaire américain que ses ravisseurs ont emmené au Mali voisin.

“Des terroristes lourdement armés ont encore attaqué cette prison de haute sécurité. Ils n’ont pas pu s’approcher de la prison en raison de la fusillade qui a éclaté avec les militaires qui la gardent”, a indiqué une source sécuritaire à l’AFP.

La prison de haute sécurité de Koutoukalé est considérée comme la plus sûre du pays. C’est là que les autorités gardent les détenus les plus dangereux et notamment les éléments jihadistes des groupes sahéliens ou du groupe nigérian Boko Haram.

Le 30 octobre 2014, un groupe armé avait attaqué la prison de Ouallam, à 100 km au nord de Niamey, et libéré plusieurs détenus.

En juin 2013, la prison civile de Niamey avait été attaquée par un “commando armé”, tuant au moins deux gardes pénitentiaires et bléssant trois autres. Les assaillants avaient réussi à exfiltrer 22 “terroristes” dont des combattants de Boko Haram, ainsi que Cheïbane Ould Hama, un “grand criminel” malien, qui était déjà condamné pour l’assassinat de quatre Saoudiens au Niger, près de la frontière malienne, et d’un Américain à Niamey en 2000.

Voir plus